DCNS sur la piste de rapprochements européens, mais pas avec STX

Hervé Morin invite de nouveau le groupe naval de défense à approfondir ses coopérations à l’échelle européenne. Si les discussions avec l’Allemand TKMS n’avancent pas, la donne est plus ouverte avec les Polonais. Un rapprochement capitalistique avec les chantiers de Saint-Nazaire n’est plus d’actualité.
Partager
DCNS sur la piste de rapprochements européens, mais pas avec STX

Relance du mouvement de consolidation de l’industrie navale militaire européenne. Le dossier traîne dans les bureaux de DCNS depuis plusieurs années, le ministre de la Défense incite une nouvelle fois à le faire avancer. La semaine dernière, à Lorient, à l’occasion du lancement de la construction de la deuxième frégate FREMM (baptisée Normandie) à destination de la Marine Nationale, Hervé Morin a souligné l’importance d’approfondir les coopérations européennes, notamment par des évolutions capitalistiques.

« Il faut accepter les dépendances mutuelles avec l’idée d'abandonner, au niveau européen, un certain nombre de compétences, lance le ministre, en insistant sur la forte concurrence mondiale, alors que les Européens sont eux-mêmes fragmentés. Sans nouvelles coopérations, il y aura des lendemains difficiles. »

TKMS au point mort, perspectives polonaises

Concrètement, les discussions avec le rival historique, l’Allemand TKMS, sont au point mort. « Pour un mariage ou pour des fiançailles, il faut être deux. Nous sommes ouverts et prêts à discuter. Ce qu'il faut, c'est qu'en face nous ayons des entreprises qui aient aussi envie de discuter », avertit le locataire de l’hôtel de Brienne. Autres partenaires possibles : l’Italien Fincantieri (qui participe au programme FREMM), l’Espagnol Navantia (qui collabore sur le sous-marin Scorpène) ou encore les chantiers polonais (comme Gdansk ou Gdynia). Ces derniers semblent les plus intéressés. Il s’agirait de nouer des partenariats industriels en profitant du renouvellement des navires de surface et des sous-marins de l’armée polonaise. DCNS avait d’ailleurs travaillé avec le chantier de Gdansk sur les deux premiers BPC (Bâtiments de Projection et de Commandement).

STX plus d’actualité

En revanche, l’idée d’un rapprochement capitalistique avec STX France, les anciens Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire et de Lorient, n’est plus d’actualité. Elle avait été (re)soulevée par Nicolas Sarkozy il y a plus d’un an et trouvait écho dans la nomination de Patrick Boissier (président des chantiers nazairiens de 1997 à 2006) à la tête du groupe public (détenu à 25 % par Thales). Certains salariés de STX voyaient l’opération d’un bon œil, au moment où le dernier grand constructeur civil français manque dangereusement de commandes. Pour le patron de DCNS, il y a « beaucoup de synergies. Avec le troisième BPC, nous sommes par exemple arrivés au meilleur montage industriel possible. Nous développons nos relations pour partager nos méthodes et nos pratiques. De là à imaginer un rapprochement capitalistique, il y a un pas qui n'est pas franchi. »

DCNS en pivot central

Rappelant que l’objectif tient une bonne place dans le mandat de Patrick Boissier, Hervé Morin estime que DCNS doit être le pivot central de la recomposition du paysage européen de la construction navale de défense. Et en possède les atouts : savoir-faire, technologies, outil industriel et commandes de la Marine Nationale. Pour autant, le ministre de la Défense précise que l’entreprise doit « améliorer sa compétitivité pour être la plus attractive possible ». Dix mois après son arrivée, Patrick Boissier tentera de répondre à ces attentes fin octobre, début novembre, lors de la présentation de ses orientations stratégiques. Un plan déjà baptisé « Championship ».

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

CHANTIERS DE L'ATLANTIQUE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS