DCNS rassemble ses forces pour concevoir le navire digital

Le constructeur de bateaux militaires DCNS vient d’inaugurer un atelier logiciel temps réel rassemblant plus de 1000 ingénieurs près de Toulon, pour optimiser ses capacités d’ingénierie et de recherche dans le domaine du numérique.

Partager
DCNS rassemble ses forces pour concevoir le navire digital

« C’est sans doute le premier site de ce genre en Europe : un atelier logiciel capable de maîtriser l’ensemble de la chaîne, de la conception jusqu’à l’industrialisation et ce, sur toute la vie d’un navire », lance Hervé Guillou, le PDG de DCNS, qui inaugurait jeudi 23 février ce site basé à Ollioules (Var) en présence de Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense.

Dans cette cathédrale consacrée à 100 % aux technologies du digital, plus de 1000 ingénieurs sont rassemblés, venus de différents autres sites de DCNS. Objectif : faire converger différentes technologies et métiers dans le domaine des systèmes de combat, le cœur névralgique des bateaux militaires. L’un des défis est de coordonner en temps réel plus de 150 systèmes différents présents à bord : radar, optronique, guerre électronique, systèmes qui gèrent les armements, sonar, lanceurs de missiles, et tout cela à la milliseconde près. D’où la définition d’un système d’information et de communication capable de traiter plus de 30.000 informations par seconde, et qui se rafraîchit toutes les secondes.

C’est le cas de Setis, le logiciel qui gère le système de combat des frégates Fremm, dont la troisième version est en cours d’implémentation dans les navires. Cette « bébête » aligne plus de 22 millions de lignes de code, soit 10 fois plus que l’Airbus A400M, et 20 fois plus qu'un véhicule autonome!

Le navire du futur qui sortira un jour de nouvel atelier d’Ollioules sera équipé d’une version encore plus élaborée de Setis, et possèdera de nouvelles capacités, comme la vision jour-nuit à 360 degrés grâce à la réalité augmentée. De même, les ingénieurs qui planchent en ce moment imaginent la e-maintenance du futur : un système capable de monitorer en permanence l’état de santé du navire, afin de réaliser de la maintenance prédictive. Plus de 50 métiers différents ont été rassemblés, des datas scientists aux spécialistes de l’intelligence artificielle en passant par ceux de la cybersécurité.

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEMBENI

Réalisation des travaux de densification (réhabilitation et extension ) et création d'un réfectoire du groupe scolaire en T22.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS