Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

DCNS et Fincantieri amorceraient leur rapprochement

Publié le

Le groupe français, détenu à près de 63 % par l’Etat et à 35 % par Thales, négocierait avec son partenaire italien une alliance dans le domaine des bâtiments de surface.

Mise à l'eau d'une frégate Fremm - crédit : DCNS

 

Selon nos confrères de la Tribune, DCNS (3,1 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2014) et Fincantieri (4,399 milliards d'euros), déjà partenaires sur les frégates multi-missions (Fremm) ont signé un Head of Agreement (HoA) pour un rapprochement à parts égales dans le domaine des bâtiments de surface.

Fincantieri, en partie détenu par l’État itialien, ne réalise qu’un quart de son chiffre d’affaires dans le militaire, rappelle La Tribune, contre près de 90 % pour son confrère français. L’Italien a souvent été cité comme partenaire possible pour DCNS pour amorcer une concentration européenne de l’industrie navale militaire, vieux serpent de mer.

« Airbus de la mer »

"J’ai la foi du charbonnier concernant l’Europe et la consolidation du secteur rappelait Hervé Guillou, le PDG de DCNS dans une interview à l’Usine nouvelle cet été. Toutefois, à quelle vitesse peut-on consolider la construction navale ? Nul ne le sait. Qui aurait prédit EADS ? Seulement, à un moment, les étoiles s’alignent et une courte fenêtre d’opportunité s’ouvre. Concernant Fincantieri, ce sont des rumeurs. Le constructeur italien a des visées sur STX. Or DCNS et STX sont partenaires pour les grosses coques. De plus, Fincantieri est un partenaire avec lequel nous travaillons quotidiennement pour la réalisation du programme FREMM. Tout ce que je peux  vous dire, c’est que nous nous tenons prêts pour le jour où un éventuel "Airbus de la mer" verrait le jour". Le mouvement initié entre l’Italien et le Français pourrait faire boule de neige. L’Allemand TKMS est également souvent cité comme partenaire naturel.

P.D

 


 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle