DCNS confie à Veolia la déconstruction de sous-marins nucléaires pour 40 millions d'euros

PARIS (Reuters) - Le constructeur naval militaire DCNS a confié à Veolia un contrat de 40 millions d'euros pour le démantèlement de cinq sous-marins nucléaires français, a annoncé le PDG du numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets, Antoine Frérot, au Journal du Dimanche.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

DCNS confie à Veolia la déconstruction de sous-marins nucléaires pour 40 millions d'euros
Le constructeur naval militaire DCNS a confié à Veolia un contrat de 40 millions d'euros pour le démantèlement de cinq sous-marins nucléaires français. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

"Nous venons de gagner un nouveau marché de 40 millions d’euros auprès de DCNS qui nous confie la déconstruction de cinq sous-marins nucléaires français", déclare-t-il dans une interview publiée au Journal du dimanche samedi 4 juin.

"Sur leur site de Cherbourg, nous allons valoriser 85% de leurs métaux et composants électroniques", ajoute-t-il.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Antoine Frérot rappelle que Veolia s'est déjà positionné sur la dépollution des sites nucléaires en fin de vie. "On ne sait pas encore démonter entièrement, proprement une centrale. On ne peut pas se contenter de les fermer ! Il faut aussi les dépolluer", souligne-t-il.

"Veolia se positionne, avec d’autres, sur cette activité. On peut appliquer notre savoir-faire de la gestion de la pollution industrielle (...) C’est un très grand marché mais on ne sait pas à quelle vitesse il va se développer."

Pour Reuters, Yann Le Guernigou, édité par Jean-Stéphane Brosse

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS