Daydream, un retard à l'allumage ?

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le Mobile World Congress 2017 a été marqué par une absence déconcertante : celle de Google Daydream. Il s’agit pourtant d’une initiative ambitieuse qui apporte à Android, le système d’exploitation dominant dans les smartphones, des fonctionnalités avancées de réalité virtuelle. Malgré cela, pas un mot sur le sujet lors du salon. Pourtant, la réalité virtuelle y était, elle, bien présente. HTC a exhibé le Vive, Samsung un contrôleur pour le Gear VR, et Qualcomm la dernière version de son casque tout-en-un. Plus inquiétant encore, le fait qu’aucun des principaux smartphones annoncés lors de l’événement n’est compatible avec Daydream. Sony, HTC ou LG montent leurs projets de réalité virtuelle sans Google. Cette absence de support témoigne[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte