Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Dassault, Thales et Safran condamnés à 227 millions d'euros d'amende

, , , ,

Publié le , mis à jour le 26/10/2017 À 07H19

Infos Reuters PARIS (Reuters) - Dans le cadre d'un différend commercial datant de 1992, Dassault Aviation, Thales et Safran ont été condamnés à payer un total de 227 millions d'euros à Taiwan, déclarent les groupes mercredi 25 octobre. A cette époque,les trois sociétés avaient signé un contrat pour 60 avions Mirage 2000-5.

Dassault, Thales et Safran condamnés à 227 millions d'euros d'amende
Dassault, Thales et Safran auraient été condamné dans le cadre de la vente de 60 Mirage 2000-5 à Taiwan.
© Pierre Monnier

Thales, Dassault et Safran ont été condamnés à payer un total de 227 millions d'euros à Taiwan. Les trois groupes indiquent, mercredi 25 octobre, avoir "pris connaissance de la sentence arbitrale notifiée le 25 octobre 2017 relative au litige de nature commerciale" et "étudient les suites à donner à cette décision."

Toutefois, ils ne précisent pas la nature de ce litige. Les groupes indiquent simplement que cette sentence "intervient au titre d'un contrat conclu en 1992." Or à cette époque, Thales, Dassault et Safran ont signé un contrat pour 60 avions Mirage 2000-5

Thales précise dans un communiqué que la part de Thales Systèmes Aéroportés s’élève à 64 millions d’euros. Et Safran précise que la part de Safran Aircraft Engines s'élève à 29 millions d'euros frais inclus. Ces deux groupes précisent que cette amende n'aura pas d'impact sur leurs résultats 2017.

Dans son rapport annuel 2016, Dassault Aviation indique de son côté qu'il n'a pas provisionné le montant de cette amende, qui s'élève à 134 millions d'euros pour le groupe.

Pour Reuters, Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus