Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Dassault Systèmes revoit la stratégie commerciale de son logiciel Solidworks

Marine Protais

Publié le

Dassault Systèmes propose désormais des licences ponctuelles pour la version 2017 de son logiciel de conception Solidworks. L’éditeur français suit la transformation de ses concurrents Autodesk et PTC qui eux privilégient un modèle par abonnement.

Dassault Systèmes revoit la stratégie commerciale de son logiciel Solidworks © Dassault Systèmes

Dassault Systèmes assouplit sa stratégie commerciale. Solidworks version 2017 sera accessible en licence ponctuelle de trois mois et un an, a annoncé l’éditeur lors d’une conférence, vendredi 14 octobre. Une petite révolution pour ce logiciel de CAO, utilisé par 3 millions d’utilisateurs dont 800 000 dans l’industrie, qui n’était jusqu’ici accessible qu’en licence permanente. "Ce changement répond aux besoins de certains de nos clients qui travaillent en mode projet. Au lieu de souscrire à une licence perpétuelle, ils peuvent désormais l’acheter pour trois mois ou un an", explique Stéphane Bonnamour, directeur des ventes de Solidworks pour l'Europe de l'Ouest.

Cette nouvelle stratégie n’est pas sans rappeler le virage vers l’abonnement pris il y a trois ans par Autodesk, le concurrent américain de Dassault Systèmes, et généralisé à l’ensemble de ses logiciels depuis un an. L’éditeur PTC a lui aussi entamé la transformation de son business model et espère être passé en majorité sur un modèle par abonnement d’ici à 2018.

Cette transition n’est pas sans risque pour les éditeurs de logiciels. Quand le modèle de vente change, le modèle de recettes aussi. Si les ventes de licences offrent de grosses rentrées en début d’année, les ventes d’abonnement sont davantage lissées tout au long de l’exercice. Autodesk a été contraint de supprimer 10% de ses effectifs suite au passage à l’abonnement. Les conséquences devraient être moindres pour Dassault Systèmes, puisque le Français n’est pas allé aussi loin que son concurrent américain. Les licences perpétuelles sont toujours disponibles. Et les licences ponctuelles ne concernent que Solidworks pour le moment.

En parallèle de ce système de licences courte durée, Dassault Systèmes a annoncé d’autres nouveautés concernant sa stratégie commerciale. Du moins celle de son logiciel Solidworks. Depuis un an aux Etats-Unis et quelques mois en France, l’éditeur le met à disposition de plusieurs start-up dont la jeune pousse française spécialisée dans la fabrication additive métallique BeAM. Pendant douze mois, elles peuvent utiliser Solidworks presque gratuitement, l’inscription au programme "Solidworks for Entrepreneurs" coûtant 200 euros.

Interopérabilité avec les autres logiciels

L’éditeur s’apprête également à lancer une version très simplifiée de Solidworks pour les enfants. Elle sera baptisée Soldiworks App for Kids. Un peu comme… le 123D d’Autodesk. La version bêta a été lancée il y a quelques mois. Et le lancement à grande échelle est prévu pour 2017. Avec cette application, Dassault Systèmes espère sensibiliser les plus jeunes à la modélisation 3D, via Solidworks de préférence.

Par ailleurs, les évolutions technologiques de la suite Solidworks suivent la même logique de flexibilité et d’ouverture. Notamment la fonction 3D interconnect qui permet d’utiliser directement des fichiers provenant d’autres logiciels, notamment Inventor d’Autodesk, Catia de Dassault Systèmes, Solid Edge de Siemens, Creo de PTC, sans avoir besoin de les convertir.

Autre nouveauté : Solidworks PCB. Cette fonctionnalité, destinée aux fabricants d’objets connectés notamment, a été développée avec Altium, spécialiste allemand du logiciel intégré pour cartes électroniques. Avec cette solution, il est possible de paramétrer les circuits imprimés directement dans Solidworks, via Xively. Cet outil permet de définir les paramètres de manière graphique sans avoir besoin d’écrire une ligne de code.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle