Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Dassault Systèmes et ABB s’allient pour associer leurs plate-formes de solutions numériques

Marion Garreau , , ,

Publié le

Le spécialiste français de la simulation Dassault Systèmes et le groupe d'automatisme et de robotique ABB vont combiner les offres de leurs plate-formes numériques 3D Experience et ABB Ability. L’enjeu : aller plus loin dans la continuité numérique offerte à leurs clients.

Dassault Systèmes et ABB s’allient pour associer leurs plate-formes de solutions numériques
En s'alliant avec ABB, Dassault Systèmes veut renforcer ses solutions assurant la continuité numérique entre les différentes étapes de conception, fabrication et cycle de vie d'un produit.
© Marine Protais

Les acteurs des automatismes et des logiciels industriels s’étaient lancé en ordre dispersé dans les plate-formes numériques pour l’industrie. Après l’effervescence, place à la structuration dans ce marché extrêmement concurrentiel. Le spécialiste français de la simulation Dassault Systèmes vient d’annoncer, jeudi 28 février, un partenariat stratégique mondial avec le groupe héveltico-suédois ABB pour combiner leurs offres dans le domaine de l’internet industriel des objets (IIoT).

Les deux sociétés vont ainsi proposer une offre commune qui combinera leurs deux plate-formes : d’un côté 3D Experience de Dassault Systèmes, qui regroupe ses logiciels de conception et simulation ; de l’autre ABB Ability, dédiée aux solutions numériques pour la planification et la gestion des activités industrielles.

Du jumeau numérique à la surveillance de l’état des actifs

Avec ce partenariat, les deux sociétés entendent aller plus loin dans la continuité numérique qu’elles vont offrir à leurs clients, de la conception des produits jusqu’à l’activité en usine. "Ensemble, nous proposons à nos clients un portefeuille numérique ouvert de bout en bout — du jumeau numérique à la surveillance de l’état des actifs — pour leur assurer un avantage concurrentiel en s’appuyant sur notre offre combinée, notre expertise sectorielle et notre présence mondiale", a déclaré dans un communiqué Ulrich Spiesshofer, le directeur général d’ABB.

Ce rapprochement entre un acteur des logiciels et un des automatismes n’est pas inédit. L’an dernier, le français Schneider Electric a fusionné ses activités logicielles avec celles de l'éditeur britannique Aveva en prenant 60% du capital de la nouvelle entité. L’objectif était notamment pour Schneider Electric d'étoffer sa plate-forme  EcoStruxure.

"Avec Aveva, nous avons couplé notre digitalisation des opérations à la digitalisation du design, expliquait récemment à l’Usine Nouvelle Jean-Pascal Tricoire, le PDG de Schneider Electric. Cela permet de boucler la boucle et d’avoir un modèle complet, un jumeau numérique, qui s’enrichit de la réalité des opérations." Voilà qui ressemble à la création de valeur que veulent offrir ensemble ABB et Dassault Systèmes !

Vers d’autres rapprochements ?

Sans oublié qu’outre-Atlantique, le spécialiste des automatismes Rockwell Automation a investi un milliard de dollars dans l’éditeur PTC, qui a lancé la plate-forme cloud ThingWorx. Tous ces acteurs ont des ambitions communes en termes d'offre. Auront-ils des stratégies d’attaque verticale différentes ? Rien n'est moins sûr. Alors que Schneider Electric est positionné depuis longtemps sur les bâtiments intelligents, ce secteur est l’un des trois premiers que Dassault Systèmes et ABB vont viser, avec l’automatisation des industries de transformation et l’automatisation robotique.

D’autres rapprochements vont-ils avoir lieu ? Bien positionné avec sa plate-forme Mindsphere, l’allemand Siemens va-t-il continuer sa route en solo ? La plate-forme Predix de General Electric, en déshérence depuis l'effondrement du conglomérat, va-t-elle un jour trouver un acquéreur ? La course à la continuité numérique n'est probablement pas terminée.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle