Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Dassault Systèmes compte jongler entre différents business models

Marine Protais

Publié le

L’éditeur tricolore Dassault Systèmes continue et continuera de proposer des licences annuelles, en parallèle du développement de sa plate-forme cloud "3D Experience" et du lancement d’une market place façon Airbnb du logiciel en 2018.

Dassault Systèmes compte jongler entre différents business models

Le secteur du logiciel entame depuis quelques années sa migration vers le cloud afin de proposer des logiciels "as a service" (en location) plutôt que sous licence. Dassault Systèmes diffère dans sa stratégie. Mardi 10 octobre, lors d’une conférence de presse sur les nouveautés de son logiciel Solidworks, l’éditeur français a confirmé sa volonté de continuer la vente de licences annuelles, en plus de la location.

Allier licence et cloud

Dassault Systèmes a bien entendu, comme les autres éditeurs, assoupli son modèle de vente pour répondre aux besoins ponctuels des industriels. Son logiciel Solidworks est par exemple disponible depuis un an en licence de trois mois. "Ces licences représentent aujourd’hui moins de 10 % des ventes du logiciel", expose Stéphane Bonnamour, Directeur des ventes pour la zone Europe de l’ouest. Mais l’éditeur continue de vendre des licences annuelles. "Nos clients sont demandeurs de ce modèle de vente, c’est même grâce aux licences que nous arrivons à capter de nouveaux clients car nos concurrents ne les proposent plus", explique le directeur commercial Europe de Solidworks.

Les petites entreprises sont particulièrement attachées aux licences. "Et dans certains pays, les sociétés n’ont tout simplement pas le choix, la couverture internet n’est pas assez importante pour un accès aux logiciels en mode cloud", précise Stéphane Bonnamour.

Ce qui n’empêche pas l’éditeur de développer sa plate-forme cloud "3D Experience" qui intègre différents logiciels comme Catia, Simulia et certaines fonctions de Solidworks. "Nous voulons répondre à différents usages", explique un porte-parole du groupe.

Une market place façon Airbnb du logiciel disponible en 2018

Autre business model en vue : une market place sous forme de plate-forme d’intermédiation à la Airbnb ou Uber. Elle mettra en relation designers/ingénieurs et fabricants de pièces ou imprimeurs 3D. L’utilisation des logiciels ne sera pas facturée, mais le designer ou ingénieur devra payer son utilisation au moment de commander sa pièce au fabricant. Cette plate-forme est actuellement en version bêta privée et sera disponible au premier semestre 2018, assure-t-on chez Dassault Systèmes. Ce modèle s’adressera surtout aux petites entreprises comme des agences de designers ou des bureaux d’étude, voire aux individus, pas aux grands groupes.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus