Dassault évoque un "plan B" en cas d'échec du projet d'avion de combat du futur

par Tim Hepher et Tangi Salaün
Dassault évoque un
Dassault Aviation a un "plan B" en cas d'abandon du projet d'avion de combat du futur, qui fait l'objet d'âpres négociations entre la France, l'Allemagne et l'Espagne, a déclaré vendredi le PDG du constructeur aéronautique. /Photo d'archives/REUTERS/Denis Balibouse

PARIS (Reuters) - Dassault Aviation aurait un "plan B" en cas d'abandon du projet d'avion de combat du futur, qui fait l'objet d'âpres négociations entre la France, l'Allemagne et l'Espagne, a déclaré vendredi le PDG du constructeur aéronautique.

"Un chef d'entreprise a toujours en tête un plan B. Il fait tout pour la réussite du plan A, tout. Mais le jour où le plan A ne marche pas, il lui faut un plan B", a souligné Eric Trappier pendant une conférence de presse après la présentation des résultats financiers de Dassault.

"Je ne crois pas que le processus vital (du projet SCAF) est engagé mais je ne vais pas vous dire que le malade n'est pas dans un état difficile", a-t-il ajouté.

Eric Trappier a annoncé que Dassault avait accepté de réduire à 33% sa part globale dans le projet de Système de combat aérien du futur (SCAF), par "souci d'égalité" avec ses partenaires allemands et espagnols.

Paris et Berlin s'étaient entendus en 2019 sur un partage des tâches à 50%-50% entre Dassault, désigné maître d'oeuvre en raison de son expertise, et Airbus, qui représentait à l'époque la seule partie allemande.

Mais les négociations ont été rouvertes après l'arrivée de Madrid et de nouvelles exigences de Berlin, les discussions portant notamment sur le partage du travail et les droits de propriété intellectuelle, alors que les trois pays doivent s'entendre sur le financement d'un démonstrateur de l'appareil destiné à remplacer le Rafale à l'horizon 2040.

"ON Y CROIT ENCORE"

"Dassault a accepté qu'Airbus ait une part des deux tiers parce qu'il représente à la fois l'Allemagne et l'Espagne", a déclaré Eric Trappier, en précisant que cela ne signifiait pas que ce partage devait s'appliquer de la même manière à tous les aspects du projet.

La France, qui est consciente de ne pas pouvoir assumer seule le coût financier exorbitant du SCAF, insiste notamment pour conserver le contrôle de la fabrication des commandes de vol, rappelant qu'Airbus a développé cette compétence dans ses usines à Toulouse, et non en Allemagne.

Le PDG de Dassault a reconnu que les négociations étaient difficiles mais il a dit avoir bon espoir qu'elles aboutissent.

"On y croit encore. On croit qu'on est encore capable d'y arriver", a assuré Eric Trappier, précisant ne pas vouloir se laisser enfermer dans un calendrier électoral, alors que l'actuel Bundestag allemand tiendra sa dernière session en juin avant des élections à l'automne.

Le PDG de Dassault a par ailleurs affirmé qu'une fusion entre le SCAF et un projet concurrent, le Tempest, développé par la Grande-Bretagne, l'Italie et la Suède, n'était pas à l'ordre du jour, quand bien même les voix sont nombreuses en France à souhaiter un tel rapprochement.

Dans une tribune publiée lundi, le groupe de réflexion Mars, réunissant des experts de la défense, a appelé le gouvernement français à ne pas "persévérer dans l'erreur" en voulant à tout prix faire aboutir le projet du SCAF "si les revendications fantaisistes de Berlin devaient perdurer".

Une manière d'accentuer la pression politique sur Emmanuel Macron alors que le président français veut faire de la coopération avec l'Allemagne un pilier de la politique européenne de défense qu'il appelle de ses voeux.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

DASSAULT AVIATION

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - TSINGONI

MISE EN OEUVRE D'UN DISPOSITIF DE VIDEOPROTECTION URBAINE.

DATE DE REPONSE 08/01/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS