Dassault en négociations exclusives avec l'Inde pour 126 Rafale

NEW DELHI/PARIS (Reuters) - Le Rafale du français Dassault est le candidat le moins cher de l'appel d'offres pour la fourniture de 126 avions de combat à l'Inde, a-t-on appris mardi de sources gouvernementales, et a donc gagné le droit d'entrer en négociations exclusives.

Partager
Dassault en négociations exclusives avec l'Inde pour 126 Rafale

Le Rafale et le Typhoon du consortium Eurofighter, composé d'EADS, BAE Systems et Finmeccanica, sont encore officiellement les deux finalistes pour ce contrat, qui, selon une source du ministère indien de la Défense, atteindrait 15 milliards de dollars (11 milliards d'euros) en incluant la formation et la maintenance.

L'estimation évoquée jusqu'à présent était de 11 milliards de dollars.

"Le français Dassault s'est distingué par l'offre la plus basse", a déclare une source gouvernementale.

Les négociations pour l'achat par l'Inde d'avions de chasse Rafale ont franchi une étape supplémentaire mais aucun contrat n'a été signé, a précisé une source française proche du dossier.

"Je confirme que nous sommes dans une phase très positive pour le Rafale en Inde (...) A ce stade il faut être prudent nous sommes dans une phase de négociations exclusives" a pour sa part ajouté Pierre Lellouche, secrétaire d'Etat au Commerce extérieur sur BFM radio. "Nous avons emporté ce contrat mais il reste à finaliser un certain nombre de choses il faut être prudent à ce stade".

Olivier Dassault, président du conseil de surveillance du groupe Dassault, a dit sa "très grande joie", à la sortie d'une réunion de parlementaires UMP à l'Elysée.

"C'est une très, très, très bonne nouvelle, pas simplement pour la société Dassault mais pour l'ensemble de l'industrie aéronautique française", a précisé le député.

"C'est un programme sur lequel il y a plus de 500 sociétés qui coopèrent, c'est une victoire de toutes les PME de haute technologie qui participent à la construction du plus bel avion du monde", a-t-il ajouté, précisant que "c'est à l'Inde de l'annoncer.

A la Bourse de Paris, l'action Dassault Aviation gagnait 22% à 748,5 euros vers 13h15 GMT. Les groupes d'aéronautique et d'électronique Thales et Safran, qui bénéficieraient eux aussi d'un tel contrat, s'adjugeaient respectivement 5,2% et 3,4%.

Une des sources a précisé que de nouvelles négociations commerciales auraient lieu avec Dassault avant de signer un accord.

Un tel accord serait une bouffée d'air pour Dassault, qui jusqu'ici avait grand mal à convaincre les potentiels acquéreurs étrangers de commander son Rafale, connu pour être l'un des avions de combat les plus performants au monde mais également l'un des plus chers.

Mardi, le ministre indien de la Défense a déclaré que New Delhi ne se prononcerait pas avant fin mars sur l'attribution définitive du contrat.

Manoj Kumar et Nigam Prusty à New Delhi, Emmanuel Jarry à Paris; Jean Décotte et Catherine Monin pour le service français, édité par Marc Angrand

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

SAFRAN

DASSAULT AVIATION

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur Contrôle Commande F/H

ORANO - 09/12/2022 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

60 - Liancourt

Ravalement d'une maison de maître de 5 logements collectifs locatifs, rue des Arts et Métiers

DATE DE REPONSE 15/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS