Dassault confiant pour boucler le contrat Rafale en Inde avant la fin de l'année

Interrogé à l'occasion du salon de l'aviation européen Ebace, à Genève, le 19 mai, le PDG de Dassault Aviation Eric Trappier a commenté les résultats des récentes élections législatives en Inde et de la votation fédérale en Suisse.

Partager
Dassault confiant pour boucler le contrat Rafale en Inde avant la fin de l'année

La politique et les affaires sont souvent imbriquées. Le week-end dernier, le groupe d'aéronautique et de défense français Dassault Aviation a surveillé de près les résultats électoraux dans deux régions bien éloignées du monde.

L'Inde d'abord, où l'avionneur a engagé depuis deux ans des négociations exclusives en vue de vendre 126 avions de combat Rafale à l'armée de l'air. Le 16 mai 2014, le peuple indien a donné la majorité aux nationalistes hindous du Bharatiya Janata Party (BJP), profilant une nomination prochaine de son leader, Narendra Modi, au poste de Premier ministre.

Après dix années de discussions avec le modéré Manmohan Singh, l'arrivée au pouvoir du nationaliste Modi inquiète-t-elle l'avionneur français ?

Interrogé par l'AFP à l'occasion du salon de l'aviation européen Ebace, à Genève, le 19 mai, le PDG de Dassault Aviation Eric Trappier s'est montré optimiste quant à une finalisation du contrat MRCA "avant la fin de cette année".

"Cela me rassure car l'inquiétude pouvait être qu'il n'y ait pas une majorité qui se dégage de manière évidente, là on a une majorité forte", a-t-il confié. "Pour nous c'est rassurant car je pense que cela va encore accélérer le processus" de finalisation du contrat.

nouvelle offre à la suisse après le rejet du gripen

Eric Trappier a également réagi aux résultats de la votation suisse du 18 mai, à l'issue de laquelle le projet d'achat de la Confédération helvétique de 22 avions de combat suédois Gripen-E a été rejeté.

Au début des années 2010, Dassault Aviation s'était positionné dans la compétition lancée par Berne pour le renouvellement partiel de ses vieux chasseurs F5. Son offre avait été jugée trop onéreuse.

"Notre offre n'est plus valable en l'état mais elle peut le redevenir si on nous le demande", a-t-il commenté à l'AFP, jugeant tout de même le sujet "prématuré".

Elodie Vallerey

0 Commentaire

Dassault confiant pour boucler le contrat Rafale en Inde avant la fin de l'année

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS