Dassault Aviation concrétise sa stratégie "Make In India"

La société commune entre l’avionneur tricolore et son partenaire indien Reliance Group, va construire une usine à Nagpur dans l’Etat du Maharashtra . Elle fabriquera des pièces aéronautiques pour les Rafale et les jets d’affaires Falcon. Pour Dassault Aviation, cela représente un investissement de plus de 100 millions d’euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Dassault Aviation concrétise sa stratégie

Le "make in India" devient enfin une réalité pour Dassault Aviation. Avec son partenaire Reliance Group, l’avionneur a inauguré leur nouvelle usine commune à Nagpur dans l’état du Maharashtra le vendredi 27 octobre, en présence des deux PDG Eric Trappier pour Dassault Aviation et Anil D. Ambani pour Reliance. Les deux partenaires avaient annoncé une société commune en juin dernier baptisée Dassault Reliance Aerospace Limited contrôlée à 51% par le partenaire indien. L’inauguration a eu lieu en présence également de Florence Parly, ministre des Armées, exprimant ainsi le plein soutien des pouvoirs publics français à cette initiative.

200 entreprises concernées

Proche de l’aéroport international de Nagpur, l’usine fabriquera plusieurs pièces aéronautiques dans le cadre de l’exécution des compensations liées au contrat d’acquisition de 36 Rafale signé entre les deux pays en septembre 2016. L’usine fabriquera également des pièces pour les Falcon2000, les jets d’affaires de l’avionneur français. L’usine formera des milliers de personnes dans l’assemblage et l’intégration aéronautique. "Elle attirera et accueillera également un écosystème de plus de 200 micros, petites et moyennes entreprises, qui répondront aux besoins de fabrication de pièces et composants pour Rafale et Falcon", communiquent les deux partenaires dans leur communiqué de presse.

Inciter la supply chain RAFALE à suivire

En se montrant compatible avec la politique de "Make in India" du gouvernement de Narendra Modi pour acquérir l’autosuffisance dans le domaine aérospatial, Dassault Aviation espère accroitre ses chances de remporter des commandes supplémentaires d’avions de combat en Inde. Dassault Aviation joue gros. Il a injecté plus de 100 millions d’euros dans sa co-entreprise indienne, soit selon l’avionneur, l’investissement étranger le plus important dans une même localisation dans le domaine de la Défense en Inde.
Cette initiative pourrait donner naissance dans l’état du Maharashtra à une véritable filière aéronautique capable d’accompagner les grands donneurs d’ordre. Plus de 200 industriels locaux ont également assisté à l’événement. Par ailleurs en septembre dernier, Dassault Aviation, Thales et Safran, membres du GIE Rafale International, avaient réuni en région parisienne plus d’une centaines de PME françaises fournisseurs du programme Rafale en vue de les inciter à s’implanter en Inde.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS