Dans le rouge, PSA officialise son alliance avec Dongfeng

Le groupe automobile français PSA Peugeot Citroën a dévoilé ce 19 février des résultats annuels en berne pour 2013. La transformation du groupe automobile est en cours suite à l'accord de recapitalisation signé le 18 février avec le chinois DongFeng et l'Etat français.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Dans le rouge, PSA officialise son alliance avec Dongfeng

Le projet d'augmentation de capital de 3 milliards d'euros signé avec DongFeng et l'Etat français tombe à point nommé pour PSA Peugeot Citroën.

Lors de l'annonce de ses résultats annuels le 19 février, le groupe automobile a publié une perte nette, part du groupe, de 2,3 milliards d'euros en 2013, contre -5 milliards en 2012.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

-> Lire notre dossier spécial : DongFeng et l'État au secours de PSA

Malgré une nouvelle baisse de son chiffre d'affaires, le groupe a néanmoins fortement réduit l'an dernier sa consommation de free cash flow opérationnel à -426 millions d'euros, hors charges de restructuration, contre -3 milliards l'année précédente.

"Le partenariat avec Dongfeng est un partenariat inédit qui va nous permettre de jouer les premiers rôles dans la région Asie", a commenté Jean-Baptiste de Chatillon, directeur financier de PSA, au cours d'une téléconférence de presse. "Il va aussi assurer au groupe une situation financière saine et solide sur le long terme et lui permettre d'investir."

PSA, qui vise un free cash flow opérationnel positif "en 2016 au plus tard", n'a pas communiqué d'objectifs pour l'année en cours. Il a confirmé en revanche négocier un partenariat avec la banque espagnole Santander en Europe, notamment pour accélérer la sortie de la garantie de l'Etat octroyée fin 2012 à Banque PSA Finance.

Le conseil de surveillance de PSA a approuvé le 18 février le protocole d'accord avec son partenaire DongFeng. L'augmentation de capital détaillée ce 19 février lors de la publication des résultats annuels se monte comme prévu à 3 milliards d'euros.

L'Etat français et Dongfeng vont investir chacun 800 millions d'euros dans cette opération en plusieurs étapes, à l'issue de laquelle ils détiendront une part respective de 14% du capital, au même niveau que la famille Peugeot, actionnaire historique du groupe.

(avec Reuters)

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS