Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Dans le rouge, Eramet cherche à financer ses projets au Gabon et en Argentine

Myrtille Delamarche , , , ,

Publié le , mis à jour le 25/07/2019 À 15H32

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Malgré des pertes au premier semestre en raison de la baisse des cours du manganèse et du nickel et d’un retard de facturation chez Aubert & Duval, le groupe minier et métallurgique français Eramet a validé en interne ses projets d’extension dans le manganèse au Gabon et de développement d’un gisement de lithium en Argentine. Mais la décision finale d’investissement n’interviendra pas avant fin 2019, une fois les financements sécurisés.

Dans le rouge, Eramet cherche à financer ses projets au Gabon et en Argentine
Eramet ne prendra pas de décision finale d'investissement sur son projet lithium en Argentine avant fin 2019.
© Eramet

Après deux années de répit relatif, Eramet affiche des résultats semestriels en perte nette de 37 millions (+90 millions avant impôts) sur la première moitié de 2019, malgré un chiffre d’affaires presque stable à 1,8 milliard d’euros et des records de production. Derrière ces mauvais chiffres, la baisse des cours du manganèse (-13%) et du nickel (-11%) sur le semestre, et des retards de facturation dans la division alliages. Ceux-ci s’expliquent par la mise en conformité des processus de qualité chez Aubert & Duval, qui a forcé le groupe à passer une dépréciation de 200 millions d’euros à la même période l’an dernier et une provision de 65 millions d’euros en fin d’année 2018.

La SLN reste fragile

Le plan de sauvetage de la SLN, qui extrait et transforme le nickel en Nouvelle-Calédonie, avance mais la situation reste fragile pour cette division. Si les deux premiers volets du plan – l’autorisation d’exporter du minerai brut à faible teneur, qui n’intéresse pas la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle