Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Dans le rouge, Altran attend la reprise

, ,

Publié le

Dans le rouge, Altran attend la reprise

Pour l’exercice 2009, le groupe français de conseil en technologie subit une perte nette de 74,7 millions d’euros, contre un bénéfice net de 11,4 millions l’année précédente. Alors que le chiffre d’affaires a reculé de 14,9 % à 1,4 milliard d’euros, le résultat opérationnel affiche - 72,1 millions d’euros, contre + 78,4 millions en 2008. Son concurrent Alten a mieux résisté, avec un résultat net divisé par trois, mais qui est resté positif (18 M€).

Pour Altran, ces mauvaises performances s’expliquent par des dépréciations d’actifs (notamment au Brésil) et le coût du plan de départ, soit 64,4 millions d’euros (dont 33 M€ en France). Le groupe s’est séparé de 1 700 salariés, soit près de 10 % de ses effectifs. « Je pense qu'il fallait le faire même si ce n'était pas facile, mais les résultats sont là. Je ne vois pas très bien quels meilleurs investissements je pouvais faire que de ramener la voilure à la taille nécessaire, commente le PDG Yves de Chaisemartin. Le marché 2009 a été celui d'un mur après une année 2008 historiquement élevée. On a touché le fond de la piscine en avril-mai (...) mais je pense qu'on a limité la casse et su résister grâce à nos grands clients. »

Pour 2010, Altran perçoit des signaux de reprise progressive, mais ne donne pas de chiffres précis. Grâce notamment à la réduction des effectifs, il table sur une amélioration de la marge d’exploitation, qui a chuté de 7,7 à 2,2 % en 2009. « On a tenu, on a résisté, il faut être au rendez-vous en 2010. Nous sommes préparés pour la reprise de la croissance », assure Yves de Chaisemartin. Le groupe, qui affirme avoir conservé son attractivité auprès des ingénieurs, se dit prêt à réaliser des acquisitions ciblées. Par ailleurs, Altran annonce aujourd’hui  un partenariat stratégique avec le Brésilien Akaer, spécialisé dans l’aéronautique et le spatial.
 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle