Dans l'affaire du cartel des camions, Scania écope d'une amende de 880 millions d'euros

BRUXELLES (Reuters) - Les autorités de la concurrence européenne ont infligé mercredi 27 septembre une amende de 880 millions d'euros à Scania, filiale de Volkswagen, pour sa participation à une entente entre constructeurs de camions.

Partager
Dans l'affaire du cartel des camions, Scania écope d'une amende de 880 millions d'euros
La Commission européenne a infligé une amende de 880 millions d'euros à Scania, filiale de Volkswagen, pour sa participation à une entente entre constructeurs de camions.

Scania condamné par la Commission européenne, mercredi 27 septembre, à une amende de 880 millions d'euros dans l'affaire du cartel des camions. L'amende cumulée pour les cinq constructeurs sanctionnés se monte ainsi à 3,8 milliards d'euros, un record.

En juillet 2016, MAN, une autre filiale de Volkswagen , Daimler, Volvo, Iveco et DAF avaient reconnu avoir formé un cartel. MAN, qui avait révélé l'entente, a échappé à l'amende. La Commission européenne a en revanche imposé aux quatre autres des pénalités totalisant 2,9 milliards d'euros.

Scania avait à l'époque refusé de transiger et l'enquête de la Commission s'est poursuivie conformément à la procédure normale appliquée en matière d'ententes. "Pendant 14 ans, la société s'est entendue avec cinq autres constructeurs de camions sur les prix de vente des camions ainsi que sur la répercussion des coûts des nouvelles technologies visant à satisfaire les règles plus strictes en matière d'émissions", écrit la Commission dans un communiqué.

Scania conteste la décision de la Commission

Scania a fait savoir qu'elle contesterait la décision de la Commission devant les tribunaux. "Nous ne nous sommes pas entendus sur les prix avec d'autres constructeurs, et nous n'avons pas retardé la sortie de nouveaux moteurs plus efficients", a déclaré le groupe allemand.

L'amende la plus élevée imposée par la CE pour un cartel était précédemment celle de 1,41 milliard d'euros sanctionnant en 2012 des fabricants de téléviseurs et d'écrans d'ordinateurs.

L'amende de Scania est la deuxième plus importante infligée à une entreprise après celle d'un milliard d'euros dont a écopé Daimler dans le même dossier.

Aucune collusion visant à contourner les règles environnementales

"Cette entente a porté préjudice à un très grand nombre de transporteurs routiers en Europe, étant donné que Scania et les autres constructeurs impliqués dans l'entente produisent plus de neuf dixièmes des camions de poids moyen et lourd vendus en Europe", a déclaré Margrethe Vestager, la commissaire européenne en charge de la concurrence, citée dans le communiqué. "Au lieu de s'entendre sur les prix, les constructeurs de camions auraient dû se faire concurrence, y compris en ce qui concerne les améliorations sur le plan de l'environnement."

La Commission a précisé que son enquête n'avait pas révélé de collusion visant à éviter ou contourner le respect des nouvelles normes en matière d'émissions.

Pour Reuters, Foo Yun Chee; Catherine Mallebay-Vacqueur et Véronique Tison pour le service français

1 Commentaire

Dans l'affaire du cartel des camions, Scania écope d'une amende de 880 millions d'euros

mick
28/09/2017 09h:28

C'est curieux, là on n'entend pas les routiers protester, il y a pourtant matière, ils se sont bien fait arnaquer! Ils pourraient aller faire le blocus des sièges des constructeurs ou des usines du cartel des 6......

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS