L'Usine Agro

Danone prend le contrôle du groupe marocain La centrale laitière

, , ,

Publié le

Le groupe alimentaire français a pris 37,8% de parts supplémentaires dans le capital du groupe détenues jusque-là par la holding SNI, contrôlée par la famille royale du Maroc.

Danone prend le contrôle du groupe marocain La centrale laitière © DR

Le groupe Danone a déboursé 550 millions d’euros pour cette opération selon le communiqué publié le 27 juin.

Cette acquisition valorise la Centrale laitière, qui est cotée à la Bourse de Casablanca, à un peu moins de 1,5 milliard d'euros. Danone, dont la collaboration avec le groupe marocain remonte à près de soixante ans, porte sa participation à 67%, puisqu'il détenait depuis 2001 29,2% de la société.

Le groupe marocain est le leader des produits laitiers au Maroc avec près de 60% des parts de marché et réalise des ventes annuelles de l’ordre de 600 millions d’euros.

C’est ce groupe qui possède la plus grande plateforme de distribution au Maroc avec quelque 30 bases logistiques desservant 70 000 points de vente, selon Danone. Le groupe ajoute que la nouvelle filiale sera intégrée à 100% dans ses comptes consolidés.

"Cette opération constitue une étape majeure pour le développement de Danone au Maroc, relève Danone. Elle va lui permettre d'investir davantage sur un marché à fort potentiel et contribuera ainsi à soutenir le développement de la filière laitière locale".

Cap sur l'Afrique du Nord

Plus globalement le groupe confirme son intérêt pour le marché d’Afrique du Nord. Notamment dans un entretien accordé aux Echos ce 28 juin, le PDG du groupe Franck Riboud annonce que le groupe va réaliser un milliard d’euros de chiffre d’affaires dans cette zone dont 900 millions dans les produits frais laitiers.

L'opération, soumise à l'accord des autorités compétentes, devrait être finalisée d'ici la fin 2012.

La SNI a engagé il y a deux ans une transformation de société industrielle à société de portefeuille, qui l'a conduit à céder le contrôle de ses sociétés les plus développées et à augmenter leur flottant en Bourse.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte