L'Usine Agro

Danone espère une croissance de ses ventes européennes en 2014

,

Publié le

Nouvelle année en demi-teinte pour le leader français des produits laitiers. Malgré tout, son PDG, Franck Riboud, veut voir une amélioration de la situation en Europe.

Danone espère une croissance de ses ventes européennes en 2014 © Fernando Carmona Gonzalez - Flickr - C.C

Un chiffre d’affaires en baisse de 2,4 % en Europe avec une marge en recul 10 % en 2013. Le plan de compétitivité du groupe Danone, lancé il y a tout juste un an pour redresser son activité européenne, n’a pas encore porté ses fruits.  Mais la tendance s’améliore depuis la fin de l’année. "On a la chance d’avoir des moteurs de croissance, non seulement en matière d’innovations produits mais aussi de marketing", a expliqué le 20 février, Franck Riboud, le PDG de Danone. Les relances d’Actimel en Espagne avec une nouvelle déclinaison et de Velouté en France, ont permis au groupe d’enregistrer des croissances de 3 et 15 % respectivement.

Mais la grande innovation sur laquelle le groupe mise beaucoup est Danio, yaourt hyperprotéiné venu des Etats-Unis. Déjà lancé en Grande-Bretagne et depuis quelques semaines en France, il serait déjà en rupture de stock dans plusieurs magasins. "Nous n’arrivons pas à répondre à la demande", a affirmé Franck Riboud qui voit en Danio "une façon d’entrer sur une nouvelle catégorie de marché pour Danone, à savoir le snacking". Mais pour le patron du géant laitier, le redressement des ventes en Europe se fera quand Actimel et Ativia, les deux block-busters historiques du groupe "retrouveront des couleurs". "Les innovations de rupture ne se trouvent pas sous le pied d’un cheval", a-t-il affirmé.

Un directeur général des produits frais pour l’Europe

Selon lui, 2014 devrait marquer la reconquête de la croissance en Europe, avec une "stabilisation de la top line". Danone devrait pouvoir également bénéficier des effets de son plan de compétitivité lancé en 2013 pour alléger les structures et "gagner en agilité". Outre le départ de 900 collaborateurs sur deux ans, le plan s’attache à une "optimisation industrielle".

 "Nous voulons mettre en place des plates-formes communes comme dans l’automobile où on peut avoir plusieurs modèles", a expliqué Franck Riboud, sans plus de détails. Le groupe a par ailleurs décidé de créer un poste de directeur général des produits frais en Europe, en la personne de Gustavo Vallé, ex patron des Etats-Unis. "Cela va permettre de développer l’Europe d’un seul bloc et non plus seulement pays par pays", a expliqué Franck Riboud.

Le faux scandale chinois

Au niveau global, l'année 2013 a été marquée "par un environnement qui aura été au total compliqué voire même hostile", a expliqué Pierre-André Térisse, le directeur général finances du groupe. A commencer par la fausse alerte au botulisme l'été dernier de son fournisseur néo-zélandais Fonterra, notamment en Chine, qui lui a coûté "environ 300 millions d'euros de résultat opérationnel" et "370 millions de chiffre d'affaires", selon le directeur général. L'inflation du prix du lait (+ 10% l'an dernier) et la forte volatilité des devises dans les pays émergents ont également pesé.

En 2013, il a ainsi augmenté ses ventes de 2,1% à 21,298 milliards d'euros (+4,8% en données comparables), avec une marge opérationnelle courante de 13,19%, en repli de 0,8 point, conforme à ses prévisions. Le bénéfice net a en revanche chuté de 15% à 1,422 milliard d'euros. Pour 2014, le groupe table sur des ventes en hausse de 4,5% à 5,5% et une marge opérationnelle stable. S'agissant enfin des informations de presse assurant que Danone s'apprêterait à céder sa branche nutrition médicale, Pierre-André Térisse s'est refusé à tout commentaire.

Adrien Cahuzac

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte