Danone dans l'impasse avec Wahaha

Pour le partenaire chinois de Danone Zong Qinghou, les négociations avec le géant de l'agroalimentaire sont dans l'impasse. La réintégration des sociétés parallèles de Zong Qinghou dans la société commune bute sur les conditions de l'actionnariat.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Danone dans l'impasse avec  Wahaha
Le feuilleton Danone Wahaha n'en finit pas de connaître des rebondissements. Après trois ans de querelles, les deux protagonistes, Danone et son partenaire chinois Zong Qinghou, se sont donnés trois mois pour parvenir à un accord sur la réintégration des 39 sociétés créées par M. Qinghou dans le giron de l'entreprise commune.
Ce trimestre de négociations, courant de janvier à fin mars, sera-t-il assez long ? Rien n'est moins sûr. Dimanche, Zong Qinghou a en effet expliqué que le plan de Danone pour sortir de la crise ne peut fonctionner et que les négociations sont dans une impasse. Selon ce projet, relaté par l'AFP, 40% de la société réunifiée reviendrait à Danone, 40% aux partenaires chinois et les 20% restants à l'actionnariat public. Point d'achoppement pour Zong Qinghou, le géant français de l'alimentaire réclame une part minimum de 5 milliards d'euros et ce, si sa part finale dans la société commune est inférieure aux 40% demandés. Pour Zong Qinghou, cette demande ne peut être satisfaite. Selon lui, une fois la société cotée en bourse, la valorisation de la société sera entre les mains du marché.

La justice pourrait intervenir

Par ailleurs, le partenaire chinois a accusé Danone de ne présenter que ses demandes et a insisté pour que les négociations « se tiennent sur un pied d'égalité ». Cité par l'AFP, Danone n'a pas souhaité commenter des négociations en cours et ne confirme pas le plan évoqué par Zong Qinghou. « Une seule chose est sûre : notre objectif est de reconstituer d'une manière ou d'une autre un groupe avec joint-venture et non joint-venture », a toutefois concédé le porte-parole de Danone.Si les deux protagonistes ne tombent pas d'accord d'ici à fin mars, Zong Qinghou menace de saisir la justice pour trancher. A moins qu'ils ne s'accordent encore un délai supplémentaire.

Fabrice Frossard


Onze ans de partenariat

1996 : Danone-Wahaha forment un accord sur 5 sociétés communes, détenues à 51% par le géant français qui investit 70 millions de dollars
2005 : Danone découvre que Wahaha a créé un réseau parallèle de fabrication et de distribution de produits identiques à ceux des sociétés communes. Danone propose 400 millions de dollars pour racheter les sociétés en question
2006 : Zong Qinghou refuse et dénonce l'invasion de la Chine par des sociétés étrangères
Mai 2006 : Danone saisit le tribunal d'arbitrage de Stockholm
Décembre 2007 : Danone et M.Qinghou reprennent les négociations peu après la visite de M.Sarkozy en Chine

Partager

NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS