Daniele Romiti, PDG d’AgustaWestland

Publié le

Daniele Romiti, PDG d’AgustaWestland

Son nouveau fauteuil a tout du siège éjectable. Le PDG d’AgustaWestland, Daniele Romiti, récupère une maison dévastée. Son prédécesseur, Bruno Spagnolini, ainsi que Giuseppe Orsi, le PDG de Finmeccanica, la maison mère, sont en prison, soupçonnés d’avoir versé des pots-de-vin en Inde. Une épine qui n’a pas empêché le patron du principal concurrent européen d’Eurocopter de signer une dizaine de contrats depuis son arrivée. Ce quinquagénaire italien s’appuie sur les partenariats industriels avec les pays dans lesquels il veut s’imposer, comme il l’a déjà fait en Pologne avec PZL, en Russie avec Russian Helicopters, et est en passe de le faire au Brésil avec Embraer, un pays dans lequel Helibras, filiale d’Eurocopter, domine pour l’instant le marché.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte