L'Usine Auto

DaimlerChrysler cherche des synergies dans ses activités poids-lourds

, , ,

Publié le

DaimlerChrysler a identifié d'importants gisements d'économies dans ses activités poids-lourds. Le leader mondial pourrait regrouper sous une même entité ses marques européennes (Mercedes-Benz), américaines (Freightliner, Sterling, Thomas Built), voire asiatiques (Mitsubishi, Fuso) et sa division Powersystems (moteurs, boîtes de vitesses, essieux...), et faire d'importantes économies, notamment sur les pièces détachées.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte