Daimler stoppe la production de bus Orion en Amérique du Nord

Le groupe automobile a annoncé le 25 avril aussi la signature d’une lettre d’intention pour une alliance avec un autre concepteur d’autobus aux Etats-Unis.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Daimler stoppe la production de bus Orion en Amérique du Nord

Daimler tourne une page pour en ouvrir une autre. Le groupe allemand a annoncé l’arrêt de la production de sa marque de bus Orion. Elle est justifiée par les faibles perspectives du groupe dans le segment des transports en commun.
Le groupe reconnaît aussi un manque d’investissements publics des municipalités américaines, qui risque selon lui de durer encore dans les années à venir.

Le site de production en Ontario va donc fermer dans environ 12 mois, le temps nécessaire pour honorer les dernières commandes du groupe. Au total, près de 400 emplois vont être supprimés sur ce site canadien.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pour le président du syndicat des travailleurs canadiens de l'automobile (TCA) Ken Lewenza ce sont les pouvoirs publics au Canada qui sont en cause, car ils ont négligé les transports en commun, ce qui a plombé les ventes d'autobus et donc entraîné la fermeture du site de Mississauga.

Quant à son site d'Oriskany, dans l'Etat de New York (nord-est des Etats-Unis), Daimler le limitera à des services de réparation et maintenance.

Distribution et SAV

Mais le groupe ne renonce pas totalement aux autobus. En effet, il a signé une lettre d’intention poyur une alliance avec un autre fabricant d’autobus aux Etats-Unis, Motor Coach Industries (MCI). L’accord porte sur la distribution et les services après-vente aux Etats-Unis de ses autobus de tourisme Setra, qui sont produits en Allemagne.

Daimler va donc prendre une part minoritaire dans le capital de l’entreprise américaine, mais aucun détail chiffré n’a pour l’heure été révélé. L’opération doit être finalisée d’ici au 31 mai.

Au total, en 2011 le groupe allemand a cédé 40 000 bus dans le monde. Sa division tente d’être plus compétitive.

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS