Daimler serait proche de vendre 50% de sa marque Smart à Geely

Daimler s'apprêterait à vendre une participation de 50% dans Smart au groupe chinois Geely, selon des sources citées le 26 mars par le Financial Times. Selon des analystes, la marque n'aurait pas généré de profits en 21 ans.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Daimler serait proche de vendre 50% de sa marque Smart à Geely
Daimler s'apprêterait à vendre une participation de 50% dans Smart au groupe chinois Geely. REUTERS / Thomas Peter

Daimler est proche de vendre une participation de 50% de sa division de petites voitures Smart au groupe chinois Geely Automobile, rapporte mardi 26 mars le Financial Times, qui cite trois sources au fait des négociations.

Cet accord sera confirmé avant le salon automobile de Shanghai, qui se déroulera en avril, ajoute le quotidien. Ni Daimler ni Geely n'ont souhaité s'exprimer.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En février 2018, le président du constructeur automobile chinois, Li Shufu, s'est constitué une participation de près de 10%, pour 9 milliards de dollars (8 milliards d'euros), dans Daimler, devenant ainsi le premier actionnaire du groupe allemand.

Smart n'aurait pas généré de bénéfices depuis 21 ans

Le groupe chinois n'en serait pas à son coup d'essai en Europe. En 2010, Geely s'était déjà illustré avec le rachat de Volvo. Une opération qui a permis de soutenir les résultats de Geely et de redynamiser la marque suédoise.

Geely aurait néanmoins du pain sur la planche avec une entrée au capital de Smart. Selon des estimations d'analystes cités par le Financial Times, Smart n'aurait pas généré de bénéfices depuis 21 ans.

La marque allemande compte un site de production en France, celui d'Hambach (Moselle). En décembre 2018, Mercedes-Benz a annoncé un investissement de 500 millions d'euros dans l'usine pour développer l'électrique.

Avec Reuters (Bhargav Acharya à Bangalore et Edward Taylor; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS