L'Usine Auto

Daimler s’associe à l'Alliance Renault-Nissan aux Etats-Unis

, , , ,

Publié le

A la veille de l’ouverture du salon de Détroit à la presse et aux industriels, les trois constructeurs ont décidé de coopérer dans la production de moteurs le 8 janvier. Un projet qu’ils estiment comme le plus grand pour eux en dehors de l’Europe.

Daimler s’associe à l'Alliance Renault-Nissan aux Etats-Unis © D.R.

A compter de 2014, Daimler, Renault et Nissan fabriqueront donc des moteurs quatre cylindres dans l’usine du groupe japonais située dans le Tennessee. Une production qui pourrait atteindre près de 250 000 unités par an. Dans le détail, c’est le groupe allemand qui sera gestionnaire de la conception des moteurs, qui équiperont les modèles de Mercedes-Benz et de la marque de luxe de Nissan, Infiniti.

"C'est le dernier maillon de notre coopération pragmatique et notre plus grand projet jusqu'ici en dehors d'Europe", explique le patron de l’Alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn. Selon lui, cette initiative va permettre de "réduire les risques liés aux fluctuations de change et permettre un développement rapide et positif des activités en Amérique du Nord".

Mercedes versus BMW

Du côté de Daimler, cette annonce sera aussi profitable. En effet en 2011 la marque Mercedes est arrivée deuxième dans le classement des véhicules de luxe aux Etats-Unis, juste derrière BMW. Ce sont pour le groupe les premiers moteurs qui seront conçus directement dans le pays. Ce qui n'est pas le cas de son concurrent allemand.

"Dans le cadre de notre stratégie Mercedes-Benz 2020, nous avons décidé d'étendre nos capacités de production près de nos clients, explique  le patron de Daimler, Dieter Zietsche. Grâce à l'extension de notre coopération avec Renault-Nissan, nous pouvons avoir une production proche des marchés de la région de l'Alena dans des termes intéressants économiquement et faire une utilisation optimale des synergies nées de cette coopération".

La coopération entre l’Alliance Renault-Nissan et Daimler a vu le jour en avril 2010. A l’époque, ils avaient notamment lancé leur collaboration dans les petits véhicules et échangé des participations à hauteur de 3,1%.

Un projet de pile a combustible

Dieter Zetsche, PDG de Daimler, a également évoqué un nouveau de projet de recherche commun avec Renault-Nissan. Une pile à combustible pourrait être développée par les deux groupes.

"Nous examinons les opportunités qu'il y a dans ce domaine", explique-t-il à la presse à Détroit. Toutefois, "aucune décision n'a été prise".

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte