Daimler dit envisager de vendre son usine française d'Hambach

Publié le

FRANCFORT (Reuters) - Daimler a dit vendredi envisager de vendre son usine française d'Hambach, en Moselle, où le groupe automobile allemand produit la Smart, dans le cadre d'un vaste plan de réorganisation imputé aux retombées de la crise sanitaire liée au coronavirus.

Daimler dit envisager de vendre son usine française d'Hambach
Daimler a dit vendredi envisager de vendre son usine française d'Hambach, en Moselle, où le groupe automobile allemand produit la Smart, dans le cadre d'un vaste plan de réorganisation imputé aux retombées de la crise sanitaire liée au coronavirus. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau
© Regis Duvignau

Selon le site internet de Daimler, 800 personnes sont employées dans cette usine construite en 1997 et d'où sont sorties 80.000 Smart en 2017.

Dans un communiqué, le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a demandé à Daimler de "garder toutes les options ouvertes" pour son usine mosellane, y compris celle d'un maintien du site.

"Je souhaite que l’avenir de ce site moderne et exemplaire qui a fait le choix de la transition écologique en produisant notamment des véhicules électriques soit assuré", a-t-il dit. "Daimler doit garder toutes les options ouvertes, y compris celle de conserver le site."

Daimler avait annoncé en mars 2019 qu'il allait transférer en Chine la production des versions électriques de la Smart à partir de 2022.

Dans une interview accordée au Républicain lorrain annonçant cette décision, le président de Smart France, Serge Siebert, ajoutait qu'il n'y aurait "aucun licenciement sec sur Smartville" et que "tous les emplois seront pérennisés à travers notre nouveau projet industriel".

Daimler avait annoncé en mai 2018 qu'il investirait 500 millions d'euros à Hambach pour y produire son premier modèle de marque Mercedes, un SUV électrique compact.

Le plan de restructuration de Daimler, également propriétaire de la marque Mercedes-Benz, se traduira par le passage d'une charge de restructuration de plusieurs centaines de millions d'euros.

(Toms Sims avec Leigh Thomas et Gilles Guillaume à Paris; version française Nicolas Delame et Henri-Pierre André)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte