Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Daimler abaisse sa prévision en raison de ses soucis de diesel

Publié le

FRANCFORT (Reuters) - Le groupe Daimler a lancé vendredi un avertissement sur ses résultats 2018, le deuxième en quatre mois, en invoquant une augmentation de ses coûts liée aux "procédures et mesures gouvernementales" prises pour ses véhicules diesel.

Daimler abaisse sa prévision en raison de ses soucis de diesel
Le groupe Daimler a lancé vendredi un avertissement sur ses résultats 2018, le deuxième en quatre mois, et s'attend désormais à un résultat d'exploitation "sensiblement en deçà" du niveau atteint en 2017. /Photo d'archives/REUTERS/Fabian Bimmer
© Fabian Bimmer

Le constructeur automobile haut de gamme s'attend désormais à un résultat d'exploitation (Ebit) "sensiblement en deçà" du niveau atteint en 2017.

Une porte-parole du groupe allemand a par la suite précisé que le recul de l'Ebit devrait être supérieur à 10%.

Daimler a dans le même temps avancé la publication de ses résultats du troisième trimestre, ressortis en dessous des attentes du marché.

Le titre Daimler est tombé à un plus bas de cinq ans après ces annonces et a entraîné dans son sillage d'autres valeurs automobiles européennes, déjà à la peine en raison de l'abaissement de ses prévisions de marché par Michelin jeudi soir.

Après avoir reculé de 6%, Daimler cédait encore 3,3% vers 15h30. A Paris, Renault perdait 4% et le groupe PSA 5,6%. L'automobile accusait la plus forte baisse sectorielle en Europe avec un recul de 3,6%.

Cet avertissement sur résultat intervient dans un moment de frictions entre les constructeurs automobiles et le gouvernement en Allemagne sur les moyens de réduire la pollution urbaine liée au diesel. Les industriels renâclent à moderniser à leurs frais les systèmes de gaz d'échappement et privilégient les primes de reprise des vieux diesel pour l'achat d'un véhicule neuf moins polluant.

Pour expliquer la révision de ses perspectives financières, Daimler a aussi invoqué des coûts liés à un arrêt de la Cour européenne de justice sur les véhicules utilisant un ancien liquide de refroidissement.

(Douglas Busvine, Dominique Rodriguez pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle