Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Daher tient la cadence grâce aux robots

Publié le

Embarqué dans le sillage du dernier-né d’Airbus, l’A 350, Daher n’a d’autre choix que de recourir aux robots. Il est chargé de produire tous les clips de jonction de fuselage de l’appareil : chaque A 350 en contient plusieurs milliers, déclinés dans une dizaine de versions différentes. Pour relever le défi, Daher a investi environ 20?millions d’euros dans une solution automatisée. Depuis 2014, l’équipementier a mis en œuvre, dans son usine de Nantes (Loire-Atlantique), une presse d’estampage automatisée pour ces clips réalisés en matériaux composites thermoplastiques. Des bras robotisés assurent les manipulations et changements d’outils. Une deuxième ligne a vu le jour dans la foulée. Une troisième ligne a également été installée chez l’un de ses sous-traitants. Aujourd’hui, Daher parvient à produire 10 000?pièces par mois (contre 1 300 par an et par opérateur lorsque le processus était manuel) et pourrait, à terme, atteindre 15 000?pièces par mois. Le temps de cycle de production est passé de quarante à sept?jours. Depuis sa labellisation en 2015 par l’Alliance industrie du futur, le groupe affirme avoir été approché par de nombreux partenaires et fournisseurs soucieux de tenir les cadences grâce à la robotisation. ??

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle