Quotidien des Usines

Daewoo (Corée) : Les dettes des trois usines lorraines à l'étude

, ,

Publié le

Social

Le Tribunal de grande instance de Thionville (Moselle), se penche depuis quelques mois sur le dossier des dettes des usines lorraines de Daewoo Electronics. Il doit statuer sur qui sera responsable des 58 millions d'euros de dettes des trois sites lorrains, situés à Villers-la-Montagne (fours à micro-ondes), Fameck (téléviseurs) et Mont-Saint-Martin (tubes cathodiques).
Le groupe coréen Daewoo étant en faillite, les usines contestent leurs responsabilités propres. L'idée est de forcer Kamco, le conglomérat financier sud-coréen chargé du démantèlement de Daewoo, à éponger les créances des unités françaises. Il s'y était engagé. Si cela se confirme, le sort de ces sites serait moins catastrophique, et par là, l'avenir des 1 300 salariés concernés.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte