Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Dacia, Mercedes, Volkswagen...Ce que nous réservent les constructeurs au salon automobile de Francfort

Julie Thoin-Bousquié , , , ,

Publié le

Le salon automobile de Francfort ouvre ses portes au grand public le 14 septembre prochain et dès le 12 septembre aux professionnels. Le point sur les nouveautés concoctées par les constructeurs présents. 

Dacia, Mercedes, Volkswagen...Ce que nous réservent les constructeurs au salon automobile de Francfort
Dacia Duster se réinvente au salon de Francfort.
© Dacia

Voitures autonomes ou connectées, mais aussi (et peut-être surtout) véhicules alimentés par des batteries ou des piles à hydrogène : les constructeurs devraient multiplier les annonces dans les travées du salon de Francfort. Tour d’horizon de quelques-unes des principales nouveautés à attendre lors de cette nouvelle édition de l’IAA (Internationale Automobil-Ausstellung).

Renault et Dacia, les classiques réinventés

Renault va profiter du salon pour présenter sa nouvelle Mégane R.S., dont des prototypes avaient circulé à l’occasion du Grand Prix de Monaco en mai dernier. Alors que tous les regards se trouvent vers des alternatives jugées plus "propres" que les moteurs thermiques et en particulier le très critiqué diesel, le groupe français devrait également présenter un nouveau concept-car dans le sillage du coupé Trezor. Baptisé Symbioz, celui-ci vise à "préfigurer la vision de Renault du futur de la mobilité: autonome, électrique et connectée" écrit le constructeur tricolore dans un communiqué.

Le salon de Francfort sera également l’occasion pour le groupe au Losange de renouveler un véhicule emblématique: le Dacia Duster. Sept ans après sa naissance, le SUV low-cost connaîtra sa deuxième génération. Si le design du véhicule a fortement évolué, il reste dans l’esprit de son prédécesseur. De quoi permettre à Renault de continuer à surfer sur la popularité du Duster, vendus aux quatre coins du globe. Au total, près de deux millions d’exemplaires ont été vendus à travers le monde, dont la moitié badgés Dacia.

PSA met Opel à l’honneur

Les marques Peugeot et DS absentes du salon, ce seront Citroën et Opel qui représenteront les couleurs du groupe français PSA à Francfort. La première marque dévoilera en particulier son nouveau SUV compact C3 Aircross. De quoi permettre de faire une incursion dans un segment au très fort développement et dominé en Europe par le Renault Captur, qui s’est vendu à 215 670 exemplaires au cours de l’année dernière, tandis que le Peugeot 2008 s’est écoulé à 184 000 unités.

Le constructeur allemand, passé sous pavillon français après son rachat à General Motors cette année, présentera en particulier son nouveau SUV compact, le Grandland X. Une preuve des relations déjà très étroites qu’entretiennent le groupe PSA et Opel. Le véhicule repose sur la plateforme EMP2 qu’adopte également le Peugeot 3008 deuxième génération. Côté moteur, le GrandLand X emprunte aussi des moteurs PureTech et BlueHDI développés par le groupe PSA… et est produit dans l’usine de Sochaux (Doubs) qui a dû recruter afin d’augmenter à la fois la production de la 3008 et assurer la fabrication de sa jumelle allemand GrandLand X.

Mercedes s’électrise

Réaction à la crise du diesel ou simple point d’étape dans la roadmap de Daimler ? Au stand du groupe allemand, les annonces devraient fuser, avec un prisme important en faveur des véhicules électriques. La marque Mercedes présentera son concept de véhicule électrique dans le cadre de sa marque EQ – pour "Intelligence électrique", qui devrait préfigurer une future voiture compacte. Mais pas seulement : un GLC F-CELL roulant à l’hydrogène doit également faire son apparition sur le stand de Mercedes. Le constructeur promet une autonomie de 500 kilomètres avec un seul plein grâce à son véhicule hybride alimenté à l’H2.

Pour répondre aux nouvelles problématiques de mobilité, Smart montrera un concept-car pensé comme une "solution intelligente pour la mobilité urbaine partagée". Fonctionnant à l’électricité, ce véhicule doit en plus être autonome et répondra pour la première fois aux quatre axes du groupe Daimler, CASE pour connecté, autonome, partagé et électrique.

Programme chargé chez Volkswagen

Avalanche (logique) d’annonces chez le groupe aux douze marques. Chez Volkswagen, le T-Roc va permettre à la marque d’attaquer le segment des SUV urbains. Le véhicule doit être commercialisé en 2018. L’incontournable Polo atteint pour sa part la sixième génération à l’occasion du salon de Francfort. Des véhicules qui apparaîtront aux côtés de l’I.D. Crozz. Ce prototype de véhicule entièrement électrique sera présenté sous une nouvelle version, "plus proche du modèle de série", promet Volkswagen.

Chez Audi, l’heure est au véhicule autonome. La marque présentera sa stratégie pour le véhicule autonome via trois véhicules différents, dont deux concept-cars. La nouvelle Audi A8 doit intégrer des équipements permettant une autonomie du véhicule de niveau 3. En clair, le véhicule sera capable de conduire seul sur autoroutes ou voies rapides séparées, si la législation l’autorise. Les deux concept-cars dévoilés lors du salon de Francfort auront de leur côté pour vocation de présenter les ambitions d’Audi en matière d’autonomie de niveaux 4 et 5.

Au sein du groupe Volkswagen, Porsche présentera la nouvelle génération de son gros SUV, le Cayenne. La marque espagnole Seat mise aussi son crossover urbain Arona pour essayer de concurrencer à nouveau les incontournables Renault Captur et Peugeot 2008. Chez Bentley, la Continental GT fera sa mue aussi bien sur le plan de l’extérieur que de l’intérieur du véhicule.

Honda ouvre la voie à l’électrification de sa gamme

"Pour la première fois en Europe, un modèle SUV intégrera la technologie hybride Honda". Et pas sur n’importe quel véhicule : le constructeur japonais dévoilera le prototype de son futur CR-V, qui devrait permettre de se faire une idée de la version finale bientôt commercialisée en Europe. Moteurs essence et électrique permettront à Honda de fournir un véhicule en phase avec les nouvelles attentes des consommateurs sur le Vieux continent, alors que les conséquences du Dieselgate continuent de se faire sentir. Le constructeur dévoilera également l’Urban EV concept, un prototype de véhicule électrique.

Mais aussi…

Mini dévoilera un concept de véhicule électrique. BMW, de son côté, présentera la nouvelle génération de son SUV X3, ainsi qu’un prototype, le X7 iPerformance, qui préfigurera le futur grand SUV de la marque. Le constructeur coréen Hyundai surfera aussi sur la vague des SUV avec son Kona, tandis que le constructeur chinois Chery tentera d’attaquer le marché européen avec un véhicule compact du même segment. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle