D’ici 2030, la chimie pourrait créer 60 000 emplois

En vue de la présidentielle, l’Union des industries chimiques a présenté, mardi 8 novembre, plusieurs leviers d’action pour dynamiser le secteur. Si toutes ces mesures étaient mises en place, la croissance annuelle de la chimie française pourrait atteindre 2,5 % et 60000 emplois pourraient être créés en quinze ans, selon la fédération.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

D’ici 2030, la chimie pourrait créer 60 000 emplois
Usine chimique de Chalampe près de Mulhouse, L'industrie chimique française se montre prudente pour 2016 après avoir été sauvée en 2015 par les performances de la production de ses spécialités, toutes ses autres activités ayant été à la peine. Le secteur a enregistré une croissance de 0,9% de ses ventes en volume, après les progressions de 2,8% engrangées tant en 2013 qu'en 2014. /Photo prise le 22 février 2016/REUTERS/Vincent Kessler

La chimie française tient bon mais elle ne déploie pas tout son potentiel. C’est en défendant cette idée que l’Union des industries chimiques (UIC) a présenté, mardi 8 novembre, ses pistes de réflexion en vue de la présidentielle. La fédération a défendu ces leviers d’action en dévoilant une étude à l’horizon 2030 réalisée par le cabinet Advancy : si les mesures préconisées étaient mises en place, la croissance annuelle du secteur passerait de 0,7% à 2,5% et jusqu’à 60 000 emplois pourraient être créés, argumente l'UIC en s'appuyant sur cette publication prospective.

"La chimie française est forte et malgré un contexte macroéconomique peu propice, nous tenons le cap de la croissance, a déclaré Pascal Juéry, le président de l’UIC et membre du comité exécutif du groupe Solvay. Mais son potentiel de croissance est bien supérieur à celui d’aujourd’hui. Pour le libérer, il faut créer un cadre propice à l’investissement productif." Malgré les grèves des raffineries qui ont perturbé l’activité au printemps dernier, la fédération maintient sa prévision d’une croissance en volume de 1% en 2016. Cette hausse est tirée par le dynamisme de la chimie de spécialité, qui s’adresse à des marchés industriels résistants tels l'automobile, l'aéronautique, et les cosmétiques.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Des plates-formes chimiques plus attractives

Mais l’UIC voudrait voir cette croissance démultipliée par un cadre plus favorable. En vue de la présidentielle, la fédération dresse plusieurs leviers d’action. L’un des plus importants porte sur l’attractivité des 17 plates-formes chimiques françaises, ces sites que les industriels du secteur peuvent partager. En plus de mettre en commun les outils de production, la fédération souhaite que l’Etat permette la mutualisation des tâches administratives par exemple, afin d’alléger le travail des entreprises membres.

S’estimant désavantagées par rapport à leurs concurrentes allemandes, américaines et du Moyen-Orient, les industries françaises de la chimie réclament également un "accès durablement compétitif" aux sources d'énergie (chaleur, gaz et électricité). Elles appellent par ailleurs à une simplification de la réglementation française, avec une transposition à minima des règles européennes. L’UIC devrait tirer de ces leviers des propositions très concrètes qu’elle remettra aux candidats à la présidentielle après les primaires.

Partager

NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS