D’autres options se dessinent dans le cloud computing

Suite au retrait de Dassault Systèmes du consortium français Andromède, Eric Besson doit réunir les partenaires Orange et Thales le 20 janvier pour remobiliser et analyser la situation.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

D’autres options se dessinent dans le cloud computing

Le ministre de l’Industrie a déclaré le 12 janvier à l’occasion des vœux à l’Association française des éditeurs de logiciels (Afdel) qu’une ou deux options se dessinaient pour venir compléter le cloud computing français. Il assure qu’il est raisonnablement optimiste.
D’après plusieurs sources, les groupes Atos et Capgemini seraient intéressés. Le patron du groupe Atos, Thierry Breton, a assuré que son groupe était notamment prêt à discuter avec l’Etat.

L’objectif de ce projet de consortium baptisé "Andromède" est d’allier l'Etat français à Orange, Thales et un autre partenaire pour créer "de grandes centrales numériques européennes" aptes à stocker les données informatiques stratégiques des PME, grands groupes et administrations français. Ce consortium serait amené à contrer les géants comme IBM ou Microsoft.

Si au départ, Dassault Systèmes devait prendre part à ce partenariat, il a annoncé le 22 décembre qu’il se retirait du projet. Au total, l’Etat devait verser 135 millions d'euros dans ce projet via la Caisse des dépôts. De leur côté, Orange et Dassault Systèmes devaient mettre chacun 60 millions d’euros et Thales 30 millions.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS