Cybersécurité : des chercheurs américains craignent des morts à cause des objets connectés

Des experts américains en sécurité informatique estiment que les vulnérabilités des objets connectés pourraient mener à des morts et à des destructions de biens. Ils appellent à l'action du gouvernement pour réduire au maximum ces risques. En France, Guillaume Poupard, le chef de l'Anssi, partage des inquiétudes similaires. 

Partager
Cybersécurité : des chercheurs américains craignent des morts à cause des objets connectés

Des chercheurs américains en cybersécurité tirent la sonnette d’alarme. Le nombre croissant de dispositifs mal sécurisés connectés à Internet représente un risque sérieux pour la vie et les biens des personnes et le gouvernement doit agir pour atténuer ce risque. C’est en somme le message qu’ont souhaité faire passer des experts en sécurité informatique au Congrès américain, rapporte un article de la MIT Technology Review.

Des objets bénins deviennent dangereux

Lors d’une audience devant la commission parlementaire de l’énergie et du commerce qui s’est tenue fin novembre, ces chercheurs ont fait part de leur grande inquiétude concernant la faible sécurité des objets connectés. Bruce Schneier, un cryptologue américain mondialement renommé, a ainsi estimé que la cyberattaque majeure par déni de service qui a exploité des vulnérabilités d’objets connectés domestiques (caméras de surveillance, enregistreurs vidéo numériques, routeurs) en octobre dernier était bénigne : il n'y a eu aucun mort. Car selon lui les défauts de sécurité dans ces objets pourraient provoquer la mort de personnes et la destruction de biens.

« Désormais Internet affecte directement le monde d’une manière physique » a-t-il expliqué. « Nous connectons des voitures, des drones, des dispositifs médicaux, des thermostats domestiques » et « ce qui était autrefois bénin est maintenant dangereux » a-t-il poursuivi.

Un crash test pour les objets connectés

Les experts en sécurité informatique pointent du doigt l’absence de dispositif qui permettrait d’inciter les fabricants d’objets connectés à intégrer des composants de sécurité dès la conception de leurs produits. Les chercheurs demandent donc au gouvernement d’agir. Bruce Schneieir appelle ainsi à la création d’une nouvelle agence en charge des règles de cybersécurité, comme le fait l’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) en France.

De son côté, Kevin Fu, chercheur à l’université du Michigan et cofondateur de Virta Labs, recommande, entre autres, que le gouvernement mette en place une sorte de crash tests pour les objets connectés, à l’image de ce qui existe déjà dans le monde automobile. Selon lui, « sans un changement significatif dans l’hygiène cybernétique », l’Internet ne peut être sollicité pour soutenir des systèmes critiques.

Une inquiétude partagée en France

Les chercheurs américains ne sont pas les seuls à s’inquiéter de la vulnérabilité des objets connectés. Dans une interview accordée à Industrie & Technologies (et dont l’intégralité sera publiée dans notre prochain numéro), Guillaume Poupard, le chef de l’Anssi, a partagé des craintes similaires : « Quand on s’attaque au monde du transport, on peut vite avoir des effets absolument dramatiques y compris sur les vies humaines. Dans le domaine industriel, c’est pareil. Aujourd’hui en jouant à distance avec des automates, on peut certainement provoquer des catastrophes, comme des morts et des explosions, avec plein de motivations possibles. Cela peut être des motivations terroristes, (…) des motivations de concurrence, de chantage ». Un discours inquiétant qui vise à provoquer une prise de conscience de la menace pour pouvoir rebondir.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

90 - BELFORT

Réfection des halls 19 rue Lumière

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS