Cybermenaces : pour la première fois, un ransomware s’attaque directement aux opérations industrielles

C’est une première mondiale : les sociétés de cybersécurité Dragos et Sentinel One ont identifié un ransomware capable de comprendre et de chiffrer non seulement les systèmes d’information d’entreprise mais aussi les communications entre machines industrielles à l’intérieur de l’atelier. Une découverte qui laisse entrevoir de nouvelles cybermenaces..

Partager
Cybermenaces : pour la première fois, un ransomware s’attaque directement aux opérations industrielles
La Bahrain Petroleum Company (Bapco) semble avoir été l'une des victimes du ransomware Snake.

Grande tendance des cyberattaques en 2019, les rançongiciels (ransomwares) sont bien partis pour monopoliser la une de l’actualité cyber en 2020. Et avec le piratage des systèmes d’information de Bouygues Construction depuis le 30 janvier dernier, revendiqué par le groupe cybermalveillant Maze, et celui, le lendemain, du groupe australien de transport maritime de marchandise Toll, l’industrie semble s’imposer comme l’une des nouvelles cibles de choix.

Jusqu’à maintenant, la quasi-totalité des ransomwares se contentaient seulement d’infiltrer les systèmes d’information d’entreprise (IT) de ces groupes industriels et d’en chiffrer les informations stockées. Généralement, une telle opération paralyse certes un grand nombre de terminaux pendant quelques jours ou quelques semaines mais ne crée pas de dommage physique. Mais la situation pourrait bien devenir plus préoccupante en 2020.

Snake peut chiffrer 64 protocoles de communications, IT et OT

Les firmes américaines d’analyse des cybermenaces Dragos et Sentinel One ont identifié un ransomware d’un nouveau genre qui pourrait bien directement mettre en péril les opérations critiques des sites industriels, rapporte Wired ce 4 février. Baptisé Snake (ou EKANS), ce rançongiciel est programmé pour chiffrer les protocoles de communication entre les machines industrielles – ce qu’on appelle l’OT – que l’on retrouve dans toutes sortes d’usines, y compris les plus sensibles (industrie manufacturière, réseaux d’électricité, sites d’enrichissement de l’uranium…).

Le chercheur en cybersécurité chez Sentinel One, Vitali Kremez, à l'origine de la découverte de Snake avec un groupe appelé Malware Hunter Team, a été le premier a la rendre publique, le 6 janvier dernier.

Selon ces sociétés de cybersécurité, Snake serait capable de chiffrer 64 protocoles de communication, parmi lesquels certains sont liés au système d’exploitation Windows, dominant dans l’IT d’entreprises, mais aussi d’autres permettant d’utiliser des logiciels industriels fournis par General Electric (Proficy, Fanuc automation), Honeywell ou encore Parametric Technology Corporation (ThingWorks). Snake aurait déjà été utilisé pour infiltrer les réseaux OT de la compagnie nationale de pétrole de Bahreïn, Bapco, affirme Sentinel One.

Selon Dragos, ce logiciel malveillant pourrait être une évolution de Megacortex, un programme informatique identifié au printemps 2019 dont les chercheurs en cybersécurité avaient négligé, à l’époque, d’analyser les capacités de chiffrement des protocoles de communication industriels, estime Wired.

Pour en savoir plus sur le ransomware Snake, lire l’article « Mysterious New Ransomware Targets Industrial Control Systems », sur Wired.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS