Cyber-espionnage : le sénateur Bockel confime ses accusations contre les équipementiers chinois

L’auteur du rapport "La cyberdéfense : un enjeu mondial, une priorité nationale" presse l’Etat de faire de la cyberdéfense une priorité stratégique. Il maintient sa recommandation de ne pas faire appel aux technologies chinoises au cœur des réseaux.

Partager
Cyber-espionnage : le sénateur Bockel confime ses accusations contre les équipementiers chinois

"La cyberdéfense est un enjeu majeur. Il est important qu’au sommet de l’Etat le sujet devienne une priorité nationale", martèle Jean-Marie Bockel, Sénateur et auteur du rapport "La cyberdéfense : un enjeu mondial, une priorité nationale", publié en juillet 2012. Lors d’un point presse aux Assises de la Sécurité des systèmes d’information, qui se déroulent à Monaco du 3 au 6 octobre 2012, il est revenu longuement sur la recommandation polémique de son rapport, celle demandant de ne pas faire appel aux technologies chinoises au cœur des réseaux de communication.

Le Sénateur ne cite pas de noms de constructeurs, mais ce sont ZTE et surtout Huawei qui sont visés. Leurs routeurs sont suspectés de contenir un agent d’espionnage au profit de l’Etat chinois. "Je n’ai pas de preuve matérielle à fournir. Mais au vu des explications techniques qui m’ont été fournies par un grand nombre d’experts, y compris au sein de l’agence nationale de cyberdéfense, l’ANSII, j’ai acquis l’infime conviction qui m’a amené à cette conclusion. Je reste sur mes positions, mais suis ouvert à la discussion y compris avec nos amis chinois."

Que la France se prépare à des cyberattaques

Le Sénateur affirme que d’autres pays sont parvenus à la même conclusion, comme l’Australie ou la Nouvelle Zélande, et dit avoir été alerté en premier sur le problème par des homologues allemands. "Je ne suis pas naïf, je sais que d’autres puissances dans le monde pratiquent aussi l’espionnage industriel. Mais c’est la Chine qui le fait à plus grande échelle et de la façon la plus structurée", avance-t-il.

Jean-Marie Bockel s’inquiète de l’ampleur de l’espionnage industriel qui se traduit, selon lui, par des pertes économiques de 3 à 5 milliards d’euros chaque année. "Investir dans la cyberdéfense pour s’en protéger offre un énorme effet de levier sur l’économie nationale", estime-t-il. Selon lui, la France se trouve aujourd’hui au milieu du guet. Elle n’a pas une politique de cyberdéfense aussi affirmée que les Etats-Unis ou le Royaume-Uni. Il plaide pour une politique de partenariat industriel en Europe dans ce domaine et demande à ce que la France se prépare à faire face demain à des cyberattaques massives contre des intérêts vitaux de la nation : énergie, eau, transports, hôpitaux, etc.

Le sénateur est convaincu de l’utilité de répondre au problème de cyberdéfense par la loi. "Il faut revoir les règles du jeu et faire une loi obligeant les entreprises à déclarer les cyberattaques dont elles sont victimes. Cette transparence sera la meilleure preuve de leur capacité à traiter le problème."

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur Contrôle Commande F/H

ORANO - 09/12/2022 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

60 - Liancourt

Ravalement d'une maison de maître de 5 logements collectifs locatifs, rue des Arts et Métiers

DATE DE REPONSE 15/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS