L'Usine Aéro

CSeries, un avion de retard

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

CSeries, un avion de retard © Bombardier
C’est presque une fable de La Fontaine. Le CSeries était censé avoir une longueur d’avance sur ses concurrents, il aura peut-être une longueur de retard. Acteur reconnu de l’aviation d’affaires et régionale, Bombardier ambitionne depuis une dizaine d’années d’ébranler le duopole Airbus-Boeing dans les monocouloirs de 100 à 149 places. C’est l’objectif du CSeries, dont les deux premiers modèles pourront embarquer 110 et 135 personnes, en concurrence frontale avec l’A 320 d’Airbus et le 737 de Boeing. Bombardier avait mis en avant, dès le lancement du programme, les gains de poids et de consommation de ses modèles. La réaction des deux géants ne s’est pas fait attendre : ils ont chacun donné un rapide coup de jeune à leurs programmes avec l’A 320Neo et le 737 MAX. Or Bombardier voit sa stratégie[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte