Cryoprober, la nouvelle arme du CEA pour tester les systèmes quantiques à grande vitesse et à basse température

Les puces quantiques à spin d’électron de la deeptech Siquance ont trouvé un instrument à leur mesure : le Cryoprober, venu de Finlande, qui les soumet à un froid intense – moins de 2 Kelvin – et teste automatiquement et en série leurs caractéristiques physiques. Le CEA s’est doté de cet outil pour maximiser les chances de réussite de la start-up et élargira son utilisation à d’autres composants micro-électroniques, destinés au spatial notamment.

Partager
Cryoprober, la nouvelle arme du CEA pour tester les systèmes quantiques à grande vitesse et à basse température
Le Cryogenic wafer probing a été élaboré conjointement par les sociétés finlandaises Bluefors (une spin-off de l'université Aalto) et Afore, spécialistes respectivement de la cryogénie et du test de wafer. L'instrumentation auxiliaire a été réalisée à façon par le CEA-Leti et ses partenaires, l'Institut Néel (CNRS) de Grenoble et le CEA-Irig (Institut de recherche interdisciplinaire de Grenoble).