Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Cristal Union lorgne la Méditerranée

Gaëlle Fleitour , ,

Publié le

Cristal Union lorgne la Méditerranée
Le deuxième sucrier français se prépare à la libéralisation du marché européen.

À partir du 1er?octobre, l’Europe du sucre sera libéralisée. Les industriels ne seront plus limités dans leur production de sucre de betterave et pourront exporter. A contrario, ils seront concurrencés par le sucre de canne brésilien. Conscient de sa petite taille à l’échelle mondiale, le groupe coopératif Cristal Union concentre ses ambitions autour du bassin méditerranéen. Le deuxième sucrier français, et quatrième européen avec ses marques Daddy et Erstein, mise sur un maillage étroit de sites industriels – entre ses sucreries françaises et des raffineries de sucre de canne cogérées en Italie et en Algérie – et de partenaires pour servir les marchés limitrophes déficitaires en sucre : Hongrie, Bulgarie, Grèce, Sahel… Et si Cristal Union a refusé les assauts répétés de Tereos en vue de créer un géant français du secteur, il n’exclut pas de se rapprocher d’autres acteurs européens dont les actionnaires familiaux pourraient se désengager, comme le britannique British Sugar et l’allemand Pfeifer.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle