Crise des opioïdes: Insys se met en faillite et perd 40% à Wall Street

BOSTON (Reuters) - Le groupe américain Insys Therapeutics s'est déclaré lundi en faillite, une semaine environ après avoir accepté de payer 225 millions de dollars (200 millions d'euros) pour mettre fin à plusieurs procédures judiciaires sur des pots-de-vin versés à des médecins pour qu'ils prescrivent son puissant opioïde fentanyl.
Partager

Insys a déposé une demande auprès du tribunal des faillites de l'Etat du Delaware pour bénéficier des dispositions de protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites.

Il est ainsi le premier fabricant de médicaments à se déclarer en faillite en raison des frais de justice occasionnés par les poursuites engagées dans le cadre de la crise des opioïdes aux Etats-Unis.

Les opioïdes, y compris les analgésiques et l'héroïne sur ordonnance, ont été impliqués dans 47.600 décès par surdose aux Etats-Unis en 2017, selon le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies.

A Wall Street, l'action Insys a perdu jusqu'à 66% dans les échanges avant-Bourse. Elle chutait de 46% en matinée et valait moins d'un dollar, contre plus de 11 dollars fin août dernier.

Insys a fait part de son intention de poursuivre ses activités tout en continuant à chercher à vendre la quasi-totalité de ses actifs dans le cadre d'un processus supervisé par la justice.

Le groupe, dans sa déclaration de faillite, désigne le département de la Justice comme son principal créancier non garanti, référence aux 225 millions de dollars du règlement de début juin. Insys a également inscrit des actifs d'une valeur d'environ 175 millions de dollars et une dette totale d'environ 262,5 millions de dollars au 31 mars.

Selon le département de la Justice, Insys a eu recours de 2012 à 2015 à des pots-de-vin et à d'autres pratiques commerciales illégales pour augmenter les ventes du Subsys, un spray buccal au fentanyl destiné à soulager la douleur des personnes atteintes de cancer et qui aurait ainsi été administré abusivement à d'autres patients. Le fentanyl est un opioïde 100 fois plus puissant que la morphine.

Le 2 mai, cinq anciens dirigeants d'Insys, dont le fondateur et ancien milliardaire John Kapoor, ont été condamnés pour fraude ayant contribué à la crise des opioïdes.

La plupart des Etats américains ont aussi engagé des poursuites contre Purdue Pharma LP, le fabricant de l'antidouleur OxyContin, et plusieurs ont poursuivi en justice des membres de la famille Sackler qui contrôle cette société. Purdue a également envisagé de se déclarer en faillite.

(Nate Raymond, Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS