Credit Suisse sous le consensus au troisième trimestre, la gestion de patrimoine pèse

ZURICH (Reuters) - Credit Suisse a annoncé jeudi un bénéfice net en baisse de 38% au troisième trimestre, inférieur aux attentes, la croissance des activités de sa banque d'investissement n'ayant pas permis de compenser le ralentissement de la gestion de patrimoine.
Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Credit Suisse sous le consensus au troisième trimestre, la gestion de patrimoine pèse
Credit Suisse a annoncé jeudi un bénéfice net en baisse de 38% au troisième trimestre, inférieur aux attentes, la croissance des activités de sa banque d'investissement n'ayant pas permis de compenser le ralentissement de la gestion de patrimoine. /Photo prise le 28 octobre 2020/REUTERS/Arnd Wiegmann

La deuxième banque suisse a enregistré à fin septembre un bénéfice de 546 millions de francs suisses (510,9 millions d'euros), quand les dix-sept analystes interrogés par la banque tablaient en moyenne sur 572 millions de francs suisses (535,3 millions d'euros) sur la période.

A 08h21, le titre accusait un recul de 5,6%, sous-performant très nettement l'indice bancaire européen (-044%).

Un an plus tôt, Credit Suisse avait engrangé un gain exceptionnel de 327 millions de francs suisses (306,0 millions d'euros) en cédant sa plateforme d'investissements au gestionnaire espagnol de fonds de placement Allfunds.

En juillet dernier, le nouveau directeur général du groupe Thomas Gottstein avait par ailleurs annoncé une série d'initiatives stratégiques pour améliorer l'efficacité et réduire les coûts de la banque.

Les activités de marché et de banque d'investissement, désormais réunies en une seule et même division, ont vu leur bénéfice avant impôts s'établir à 370 millions de francs suisses (346,2 millions d'euros) au troisième trimestre, avec une augmentation des profits issus du trading.

Credit Suisse a accusé en revanche une baisse des revenus de ses activités de gestion de fortune, un sujet déjà sensible le trimestre précédent, plus prononcée que les analystes ne l'avaient prévue.

Son concurrent UBS a quant à lui annoncé la semaine dernière qu'il avait doublé ses bénéfices sur la période, porté par la forte performance de sa division banque d'investissement ainsi qu'une hausse inattendue de ses bénéfices dans la gestion de fortune.

(Brenna Hughes Neghaiwi ; version française Juliette Portala)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Nouveau

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Auto et économie circulaire

Auto et économie circulaire

Dans ce nouvel épisode du podcast La Fabrique, Julie Thoin-Bousquié revient sur la prise en compte des enjeux d'économie circulaire dans l'automobile. En toile de fond, l'impératif de...

Écouter cet épisode

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 06/12/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS