Credit Suisse sous le consensus au troisième trimestre, la gestion de patrimoine pèse

Publié le

ZURICH (Reuters) - Credit Suisse a annoncé jeudi un bénéfice net en baisse de 38% au troisième trimestre, inférieur aux attentes, la croissance des activités de sa banque d'investissement n'ayant pas permis de compenser le ralentissement de la gestion de patrimoine.

Credit Suisse sous le consensus au troisième trimestre, la gestion de patrimoine pèse
Credit Suisse a annoncé jeudi un bénéfice net en baisse de 38% au troisième trimestre, inférieur aux attentes, la croissance des activités de sa banque d'investissement n'ayant pas permis de compenser le ralentissement de la gestion de patrimoine. /Photo prise le 28 octobre 2020/REUTERS/Arnd Wiegmann
© ARND WIEGMANN

La deuxième banque suisse a enregistré à fin septembre un bénéfice de 546 millions de francs suisses (510,9 millions d'euros), quand les dix-sept analystes interrogés par la banque tablaient en moyenne sur 572 millions de francs suisses (535,3 millions d'euros) sur la période.

A 08h21, le titre accusait un recul de 5,6%, sous-performant très nettement l'indice bancaire européen (-044%).

Un an plus tôt, Credit Suisse avait engrangé un gain exceptionnel de 327 millions de francs suisses (306,0 millions d'euros) en cédant sa plateforme d'investissements au gestionnaire espagnol de fonds de placement Allfunds.

En juillet dernier, le nouveau directeur général du groupe Thomas Gottstein avait par ailleurs annoncé une série d'initiatives stratégiques pour améliorer l'efficacité et réduire les coûts de la banque.

Les activités de marché et de banque d'investissement, désormais réunies en une seule et même division, ont vu leur bénéfice avant impôts s'établir à 370 millions de francs suisses (346,2 millions d'euros) au troisième trimestre, avec une augmentation des profits issus du trading.

Credit Suisse a accusé en revanche une baisse des revenus de ses activités de gestion de fortune, un sujet déjà sensible le trimestre précédent, plus prononcée que les analystes ne l'avaient prévue.

Son concurrent UBS a quant à lui annoncé la semaine dernière qu'il avait doublé ses bénéfices sur la période, porté par la forte performance de sa division banque d'investissement ainsi qu'une hausse inattendue de ses bénéfices dans la gestion de fortune.

(Brenna Hughes Neghaiwi ; version française Juliette Portala)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte