Créaline investit 16 millions d’euros à Lessay

Créaline se fixe l’objectif de doubler son chiffre d’affaires d’ici 2019 et investit 16 millions d’euros à Lessay (Manche) pour tripler sa capacité de production d’ici trois ans. 130 recrutements sont annoncés d'ici 2019.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Créaline investit 16 millions d’euros à Lessay

Créaline qui fabrique avec 100 salariés des purées et soupes à Lessay dans le bassin maraîcher de la Manche va investir 16 millions d’euros au cours des trois prochaines années pour tripler sa capacité de production. Créaline qui affiche 20 millions d’euros de chiffre d’affaires se donne pour objectif de doubler son chiffre d’affaires d’ici 2019 et table sur une croissance de plus 10 % en 2017. Cette croissance devrait s’accompagner de 130 recrutements au cours des trois prochaines années, a précisé la direction de Créaline à l’Usine Nouvelle.

L’entreprise a été amenée à communiquer sur ses projets de développement à l’occasion d’une visite du chantier d’extension le 13 février 2017 d’Hervé Morin, président de la région Normandie ; ce dernier a souligné que la collectivité normande soutenait ce projet pour près d’1 million d’euros. De son côté, le département de la Manche contribue également au projet d’extension à hauteur de 495 000 euros.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La branche légumes d’Agrial : Créaline, Florette et de Priméale

Un nouveau bâtiment va être construit, d’une superficie de 10 000 mètres carrés, avec de nouveaux équipements de production, indique la direction de Créaline. En marge de ces investissements dans la capacité de production, l’entreprise confie qu’elle va continuer à innover et à développer de nouveaux produits "à la fois sur sa gamme existante et sur de nouvelles familles de produits" ; lesquelles ? Créaline n’a pas souhaité répondre à cette question.

Créée en 1991 par la famille Ryckeboer, Créaline a lancé l’année suivante ses premières purées réfrigérées avant de proposer en 1996 des soupes de légumes. Rachetée par Alfran Europe en 2003, Créaline est passée en 2009 dans le giron du groupe coopératif agricole et agro-alimentaire normand Agrial. Elle appartient à la branche légumes d’Agrial, aux côtés de Florette et de Priméale.

Claire Garnier

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    CREALINE
ARTICLES LES PLUS LUS