Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Cray construit le premier supercalculateur exaflopique américain à livrer en 2021

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Cray remporte le contrat pour la construction d’Aurora, le premier supercalculateur exaflopique américain. Représentant un investissement d’environ 500 millions de dollars, il devrait être livré en 2021 au département américain à l’énergie.  

Cray construit le premier supercalculateur exaflopique américain à livrer en 2021
Supercalculateur Aurora en construction par Cray
© Département de l'énergie

C’est Cray, et non IBM, qui construira le premier supercalculateur exaflopique américain. Il remporte le contrat auprès d’Intel, le maitre d’œuvre du projet Aurora pour le compte du département américain à l’énergie, pour un montant de plus de 100 millions de dollars. Le projet représente au total un investissement d’environ 500 millions de dollars.

Course avec la Chine et le Japon

Les Etats-Unis sont engagés dans une course avec la Chine et le Japon pour mettre en service le premier supercalculateur d’une puissance de calcul de l’ordre de 1 exaflops, soit 1 milliard de milliards d’opérations en virgule flottante par seconde. Leur supercalculateur le plus puissant est actuellement le Summit qui équipe l’Oak Ridge National Laboratory du département à l’énergie. Construit par IBM, il affiche une puissance de calcul crête de 200 petaflops, soit 200 millions de milliards d’opérations en virgule flottante par seconde. Il est aujourd’hui le supercalculateur le plus puissant au monde.

Le supercalculateur Aurora s’appuiera sur des processeurs Xeon X et de la mémoire non volatile Optane d’Intel. Il sera formé de pas moins de 200 baies de calcul Shasta de Cray. Il sera dédié aussi bien à l’intelligence artificielle qu’à des applications traditionnelles de calcul et simulation numérique. Il devrait équiper en 2021 l’Argonne National Laboratory à Chicago du département américain à l’énergie.

Prédominance américaine contestée par la Chine

Les Etats-Unis jouent leur titre de première puissance mondiale de calcul. Une domination de plus en plus contestée par Chine qui tend à les supplanter en nombre de supercalculateurs en service.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle