Crash du F-16, IBM dément vouloir supprimer 100 000 postes, le chômage en France... la revue de presse de l'industrie

La presse revient ce matin sur le crash d'un F-16 de l'armée grecque sur une base militaire espagnole, faisant 10 morts dont 8 Français. IBM dément vouloir mener un plan de restructuration historique, Forbes ayant annoncé que le groupe voulait supprimer 26% de ses effectifs soit plus de 100 000 personnes. Alors que les chiffres du chômage seront publiés ce soir, Le Figaro revient sur le bilan 2014 de François Hollande sur le front de l'emploi.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Crash du F-16, IBM dément vouloir supprimer 100 000 postes, le chômage en France... la revue de presse de l'industrie

Dramatique crash d'un F-16 en Espagne

Un avion de combat F-16 des Forces aériennes grecques s'est écrasé au décollage ce lundi 26 janvier sur la base militaire espagnole d'Albaceste, à environ 240 kilomètres au sud-est de Madrid. L'accident a fait 10 morts, les deux pilotes grecs et huit Français. Le bilan restait encore incertain ce matin mais le crash aurait également fait 21 blessés, 11 Italiens et 10 Français.

Les deux principaux quotidiens espagnols, El Mundo et El Pais, reviennent ce matin sur cet accident avec une photo de l'épaisse fumée qui se dégageait de la base après ce crash impressionnant. L'appareil s'est en effet écrasé sur des appareils prêts à décoller, avec les réservoirs pleins et avec, pour certains, les moteurs en marche.

IBM dément vouloir supprimer 26% de ses effectifs

Alors que Forbes avait annoncé qu'IBM s'apprêtait à annoncer un plan de restructuration d'une ampleur inédite, se traduisant par la suppression 26% de ses effectifs soit plus de 118 000 emplois dans le monde, un porte-parole du groupe américain a démenti cette information.

Comme le rapporte le JDN, "le groupe confirme ce qu'il avait déjà précisé lors de la publication de ses derniers résultats trimestriels : 'IBM a déjà annoncé avoir enregistré 600 millions de dollars de charge pour rééquilibrage de main d'œuvre. Ce qui correspond à quelques milliers de personnes, soit une toute petite fraction de ce qui est indiqué ici''. Le site américain Techcrunch indique de son côté que le nombre de suppressions de poste envisagées se situerait en fait plus précisément entre 11 000 et 12 000, citant une source interne.

Chômage : le mauvais bilan 2014 de François Hollande

Alors que le ministère du Travail annoncera en fin de journée les chiffres du chômage pour le mois de décembre, Le Figaro revient sur "l'annus horribilis de Hollande" sur le front de l'emploi.

"Sur les onze premiers mois de l'année, le nombre de chômeurs a cru de 181 000 en catégorie A (sans activité) et devrait frôler les 200 000, en y intégrant les données du mois de décembre. Au final, le chômage n'aura baissé qu'une fois en 2014 (au mois d'octobre), et de 11 100 seulement", indique le quotidien. Le ministre du Travail, François Rebsamen a déjà annoncé qu'il s'attendait "à un mauvais bilan", dans les colonnes du JDD, rappelle Le Figaro.

Julien Bonnet

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS