Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Crash du Boeing 737 MAX] Le PDG de Boeing s'exprime pour rassurer ses clients

Simon Chodorge , , ,

Publié le

Vidéo Le 18 mars, le PDG de Boeing s'est exprimé longuement dans une vidéo et une lettre adressées aux passagers et aux clients de l'entreprise. Après le crash du vol 302 d'Ethiopian Airlines, Dennis Muilenburg veut rappeler les engagements de Boeing en matière de sécurité. Le dirigeant du constructeur aéronautique américain n'a en revanche pas évoqué les dernières révélations gênantes de la presse américaine sur le processus de certification du 737 MAX...

[Crash du Boeing 737 MAX] Le PDG de Boeing s'exprime pour rassurer ses clients
Le PDG de Boeing, Dennis Muilenburg, s'exprime longuement dans une vidéo après le crash du vol 302 d'Ethiopian Airlines.
© Boeing

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

La gestion de crise s’intensifie chez Boeing. Lundi 18 mars, le PDG du constructeur aéronautique américain s’est exprimé pour réagir au récent crash du vol 302 d’Ethiopian Airlines qui a provoqué la mort de 157 personnes. Dans une vidéo de trois minutes et une lettre écrite, Dennis Muilenburg tient à nouveau à rassurer les compagnies aériennes et les passagers sur les engagements de l’entreprise en matière de sécurité.

"Assurer pleinement la sécurité du 737 MAX"

“Le travail progresse minutieusement et rapidement pour en apprendre davantage sur l’accident du vol d’Ethiopian Airlines et pour comprendre l’information provenant de la voix du cockpit de l’avion et des enregistreurs de données de vol”, a déclaré le dirigeant. Il a également rappelé qu’une équipe de Boeing était présente aux côtés des enquêteurs pour apporter une expertise technique. L’analyse des boîtes noires de l’avion a en effet commencé dimanche 17 mars, après l’extraction de leurs données par le Bureau d’enquête et d’analyses (BEA) français.

“À partir des faits de l’accident du vol 610 de Lion Air et des données qui émergent petit à petit de l’accident du vol 302 d’Ethiopian Airlines, nous entreprenons des mesures pour assurer pleinement la sécurité du 737 MAX”, a ajouté Dennis Muilenburg depuis le siège de l’entreprise à Chicago (Illinois, États-Unis). “Nous comprenons également et regrettons les difficultés de nos clients et des passagers causées par la suspension de vol de la flotte”. Une nouvelle fois, le PDG précise que la mise à jour du logiciel MCAS doit bientôt être mise à disposition de la même manière qu’une formation pour les pilotes.

La certification du 737 MAX mise en doute

Dennis Muilenburg est plus discret sur les récentes révélations de la presse américaine. Dimanche 17 mars, le Seattle Times a révélé que le contrôle sécurité du MCAS aurait été délégué par le régulateur aérien américain à des ingénieurs de Boeing lui-même. Le même jour, le Wall Street Journal a rapporté l’existence d’une enquête du département américain des Transports sur les conditions de certification du MCAS par la fameuse FAA (Federal Aviation Administration). Selon le journal, au lendemain du crash du vol d’Ethiopian Airlines, au moins une personne impliquée dans le développement du programme 737 MAX aurait été assignée par la justice américaine pour fournir divers documents.

Le message du PDG de Boeing est disponible dans son intégralité ci-dessous (en anglais).

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle