Crash des deux Rafale : la France promet la transparence au Brésil

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Crash des deux Rafale : la France promet la transparence au Brésil

Suite à l’accident impliquant deux Rafale, survenu en plein vol le 24 septembre en mer Méditerranée, le ministère français de la Défense indique qu’il transmettra les informations de l’enquête au Brésil, qui négocie actuellement l’achat de 36 exemplaires de l’avion de chasse fabriqué par Dassault Aviation (en concurrence avec le F/A-18 Super Hornet de Boeing et le Gripen de Saab). Dès le lendemain du crash, le commandant de l’armée de l’Air brésilienne en avait fait la demande.

« Avec le partenaire essentiel qu'est le Brésil, bien évidement le moment venu et selon des modalités qui à ma connaissance ne sont pas encore posées, il y aura les relations et la transparence naturelles auxquelles on peut s'attendre entre des pays partenaires », a déclaré le porte-parole du ministère, Laurent Teisseire.

Trois jours après la probable collision, la Marine Nationale avait stoppé les recherches aériennes du pilote d’essai disparu. Le second (âgé de 45 ans) a été récupéré en mer sain et sauf, après avoir réussi à s’éjecter. Ce que n’aurait pas réussi à faire le premier (âgé de 40 ans). Les appareils, qui auraient dû rejoindre le porte-avions Charles-de-Gaulle, gisent à 600 mètres de profondeur, à une trentaine de kilomètres de Perpignan. Des moyens maritimes vont désormais être mis en œuvre, afin de les localiser et les récupérer. Les signaux des balises des deux Rafale ont déjà été perçus et un débris d’aile retrouvé en mer. « A priori, cela n'a rien à voir avec l'avion, et il s'agit d'un accident de vol », avait déclaré ce week-end le ministre de la défense, Hervé Morin.

0 Commentaire

Crash des deux Rafale : la France promet la transparence au Brésil

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS