Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Crash de l'A320 : "Il y avait une volonté de détruire l'appareil", selon le Procureur de la République

, , , ,

Publié le

Vidéo Ce  26 mars, Brice Robin, le procureur de la République de Marseille a donné les derniers détails de l'enquête sur le crash de l'A320 de la compagnie GermanWings qui s'est écrasé deux jours plus tôt dans les Alpes. La première boite noire, qui a enregistré les 20 dernières minutes de vol, nous apprend qu'au moment de l'impact, le co-pilote était seul dans la cabine de pilotage, le commandant de bord étant sorti. "L’interprétation la plus plausible est que le copilote, par une abstention volontaire, a refusé d’ouvrir la porte de la cabine de pilotage au commandant de bord et a actionné le bouton commandant la perte d’altitude pour une raison que nous ignorons totalement mais qui peut s’analyser comme une volonté de détruire cet avion", conclu le Procureur qui retient le chef d'homicide volontaire. Répondant à l'inquiétude des familles, Brice Robin affirme que les passagers n'ont eu conscience de ce qui était en train de se produire qu'au tout dernier moment.

Wassinia Zirar

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle