L'Usine Nouvelle

L'Usine Aéro

Crash d'un Airbus A320 de Germanwings dans le sud de la France

, , , ,

Publié le , mis à jour le 24/03/2015 À 17H38

Vidéo Un Airbus A320 de la compagnie Germanwings, une filiale de Lufthansa, s'est crashé à proximité de Barcelonnette dans le sud de la France (Alpes-de-Haute-Provence), avec 150 personnes à son bord le 24 mars au matin. Il n'y aurait aucun survivant d'après le président François Hollande, qui a réagi immédiatement après la catastrophe.  

Crash d'un Airbus A320 de Germanwings dans le sud de la France © Airbus S.A.S 2012

Un Airbus A320, parti à 10h01 de Barcelone et qui devait rallier Düsseldorf, s'est écrasé à proximité des communes de Digne-les-Bains et de Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence) ce 24 mars dans la matinée, selon des informations d'Europe 1.

144 passagers et 6 membres d'équipage étaient à son bord. Selon la Direction générale de l'aviation civile (DGAC), l'appareil s'est déclaré en état de détresse à 10h47 et aurait passé un appel de détresse avant de disparaitre des écrans radars à 11h20. Cet avion, qui appartient à une filiale de Lufthansa, la compagnie Germanwings, s'est crashé au niveau du massif des "Trois évêchés" dans les Alpes françaises. Deux hélicoptères de la gendarmerie ont affirmé à la DGAC avoir découvert l'A320.

Selon le président François Hollande, qui a réagi immédiatement dans une allocution, "les conditions de l'accident, qui ne sont pas encore élucidées, laissent penser qu'il n'y aurait aucun survivant."

42 victimes seraient espagnoles, selon les sites de plusieurs journaux du pays. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, et le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies, se rendent sur les lieux de la catastrophe, a annoncé le Premier ministre Manuel Valls. Il a activé une cellule interministrérielle de crise.

"aucune information" sur les circonstances du crash

Airbus indiquait à la mi-journée n'avoir "aucune information" sur les circonstances du crash. A la suite de cet évènement, l'action du groupe Airbus est passée dans le rouge. Elle perdait 2,28% peu avant midi. 

L'émotion suscitée par ce drame a par ailleurs poussé le principal syndicat des contrôleurs aériens, le Syndicat National des Contrôleurs du Trafic Aérien, à renoncer à faire grève du 25 au 27 mars, comme il l'avait initialement prévu.

Lélia de Matharel

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

24/03/2015 - 14h30 -

ça enlève le désir de partir en voyage en avion ! moi qui attend une amie pour partir en voyage car mon mari n'aime pas l'avion (PEUR) et quand on est allés moi et mon amie en voyage en 2012, on avait eu peur!!!!
Répondre au commentaire
Nom profil

24/03/2015 - 14h28 -

le président se met à l'annonce des actualités catastrophiques? C'est une bonne façon de passer à la TV presque tous les jours!
Mais c'est une concurrence déloyale envers les présentateurs des chaines TV.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte