Technos et Innovations

Covisint abandonne les achats électroniques

, , , ,

Publié le

Covisint tourne définitivement le dos à son passé de place de marché. Après l'abandon des services de supply chain en 2002 et de travail collaboratif début 2003, Covisint a signé le 31 décembre un accord de cession de ses derniers actifs de place de marché à l'éditeur américain FreeMarkets. L'entreprise se concentre dorénavant sur son offre d'échanges de messages électroniques de type webEDI pour l'industrie automobile.

Le concept d'une plate-forme électronique commune à l'industrie automobile pour fluidifier les processus d'approvisionnements imaginé en 2000 par Ford, General Motors et DaimlerChrysler a donc vécu. Les constructeurs reviennent à un modèle plus classique où chacun dispose de sa propre plate-forme électronique de gestion des achats.

(le détail de la transaction dans le N°2899 à paraître le 08 janvier)

AB

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte