Covid-19 : Metabolic Explorer prépare l’avenir dans le respect du confinement

Partager
Covid-19 : Metabolic Explorer prépare l’avenir dans le respect du confinement

Comme l’ensemble du tissu industriel français, la cleantech Metabolic Explorer a adapté son activité à l’épidémie de coronavirus et elle le fait savoir. Cette entreprise, qui emploie quelque 80 personnes, développe des procédés biotech innovants basés sur l’usage de matières premières renouvelables pour proposer des alternatives à l’usage de procédé pétrochimiques.

« Lorsque nous avons vu la situation en Chine, puis l’arrivée du virus en Italie, nous avons mis en place un plan de continuité de notre activité » résume Benjamin Gonzalez, le président fondateur de Metabolic Explorer. Ainsi, ne reviennent sur site à Saint-Beauzire, près de Clermont-Ferrand, que des collaborateurs devant assurer le maintien d’actifs stratégiques, tels que les souches de production, ou le démonstrateur.

Limiter les effets de la crise sanitaire sur le planning

Par ailleurs, du télétravail a été mis en place pour assurer les fonctions tertiaires de l’entreprise et le support nécessaire à sa filiale Metex Nøøvista . L’objectif est de limiter les effets de la crise sanitaire sur le planning de construction de l’unité de production de propanediol (PDO) et d’acide butyrique (AB) sur le site de Carling Saint-Avold en Moselle, alors que l’activité sur site se ralentit de jour en jour. Des collaborateurs passent aussi du temps sur des activités de pré-marketing ou de maintien de brevets.

« Il est impossible aujourd’hui de déterminer la durée de la crise sanitaire qui touche notre pays et d’estimer son impact sur le développement de nos projets. Nous avons pris les mesures nécessaires qui s’imposent pour protéger nos salariés et pour reprendre une activité normale dans les meilleures conditions à la sortie de crise » commente le dirigeant. Il se félicite par ailleurs d’avoir pu refinancer sa société en février dernier, avec une augmentation de capital « significative » d’un montant de 7,3 millions d’euros .

« J’espère que cette crise va nous permettre de prendre conscience de l’importance de disposer de productions stratégiques pour être moins dépendants de l’Asie » ajoute le dirigeant. « Un changement de modèle économique, moins axé sur la mondialisation, devrait permettre de booster la bioproduction européenne ».

Sujets associés

NEWSLETTER Chimie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Equipements sous pression en service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDI - Saint-Herblain

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lambersart

Externalisation de la paie des agents et des élus de la Commune et du CCAS de Lambersart

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS