Covid-19 : MedinCell reste "optimiste" sur l'efficacité de l'ivermectine

Depuis le début de la pandémie, la biotech montpelliéraine se penche sur l'évaluation de l'ivermectine en traitement préventif du Covid-19. Un médicament qui fait beaucoup parler, mais dont l'efficacité contre le Covid-19 reste à confirmer. 

Partager
Covid-19 : MedinCell reste

À l’image d’autres biotechs françaises, MedinCell s’est, elle aussi, engagée dans la lutte contre le Covid-19. La biotech a en effet choisi le repositionnement d'un médicament déjà existant, qui permet d'économiser un temps précieux lors des essais cliniques.

Et le médicament que MedinCell a choisi de repositionner contre le nouveau coronavirus, c'est l'ivermectine, un antiparasitaire bien connu, notamment utilisé comme anti-poux ou pour le traitement de la gale.

« Les preuves de l’efficacité de l’ivermectine contre le Covid-19 s’accumulent, suite aux travaux et études menés dans le monde entier, notamment en traitement prophylactique pré- ou post-exposition. Cette stratégie thérapeutique est, par exemple, utilisée contre le VIH », indique Christophe Douat, le président du directoire de MedinCell. Le programme de MedinCell sur l’ivermectine a été initié dès le mois de mars 2020 et s’est accéléré avec l’arrivée de la seconde vague de l’épidémie et l’accumulation des indices de l’efficacité de l’ivermectine.

« Nous terminons la phase de formulation d’un produit actif plusieurs semaines. En parallèle, et pour accélérer les développements futurs, nous menons une étude clinique pour confirmer l’innocuité de l’ivermectine en administration régulière en utilisant des comprimés, pour simuler une injection longue action. Nous consolidons encore nos résultats, mais pour l’instant, les données intermédiaires sont très satisfaisantes. En ce qui concerne l’efficacité de l’ivermectine, nous sommes optimistes car les données des premières études observationnelles et cliniques sont favorables, ainsi que les démonstrations in vivo de l’Institut Pasteur. Nous espérons pouvoir rapidement mettre en évidence l’efficacité de notre formulation à longue durée d’action de l’ivermectine en traitement prophylactique pré et post-exposition sur un nombre suffisant de patients pour démarrer un essai clinique à grande échelle », tempère Christophe Douat.

Malgré les vaccins, un traitement utile

Mais dans un contexte sanitaire où tout semble reposer sur les vaccins, quelle pourrait être la place de l’ivermectine ? À cette question, le président du directoire de MedinCell ne manque pas d’arguments :

« Concernant les vaccins, il y a encore beaucoup d’incertitudes, que ce soit sur les formes variantes du SARS-CoV-2 qui sont en train d’apparaître, et même sur la logistique de production des vaccins. Reste également le problème des personnes qui ne veulent pas ou ne peuvent pas être vaccinées. Par exemple, chez certaines personnes âgées, qui appartiennent à la catégorie la plus à risque, on observe une immunosénescence qui entrave souvent l’efficacité des vaccins. Dans ce contexte, un médicament comme l’ivermectine a toute sa place, si elle s’avère aussi efficace que les premières études semblent le montrer. »

Ne reste ainsi plus qu'à attendre les résultats cliniques. Si l'ivermectine fait beaucoup parler d'elle, son efficacité clinique est encore à démontrer contre le Covid-19 . MedinCell espère sans doute que l'ivermectine réponde aux attentes et ne connaisse pas le même sort que l'hydroxychloroquine.

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS